RDC/FARDC : 02 Janvier 2014_02 Janvier 2021 7 ans déjà depuis la mort du Colonnel Mamadou Ndala

0
108

Du 02 Janvier 2014 au 02 Janvier 2021 Il ya pratiquement 7 ans la RDC perdait un Grand soldat qui voulait en finir avec les Rebelles qui opéraient à l’Est du Pays.

Formé par des instructeurs belges, angolais, américains et chinois, Mamadou Ndala est commandant du 42e bataillon des commandos des Unités de Réaction Rapide des FARDC. Il s’est rendu célèbre en remportant des victoires éclatantes sur les combattants du M23, un mouvement qui sévissait dans l’Est de la république démocratique du Congo.

Il est mort calciné dans sa jeep avec deux de ses gardes du corps le 2 janvier 2014, des suites d’une embuscade tendue, selon le gouvernement congolais, par les rebelles ougandais d’ADF-Nalu à 10 kilomètres de Beni, au Nord-Kivu. Il était marié et père de trois enfants. Il a été inhumé au camp Kokolo de Kinshasa et nommé général de brigade à titre posthume.

Un peu de Sa Biographie :

Le jeune Mamadou Ndala voit le jour dans l’ancienne province du Haut-Zaïre et grandit dans une famille musulmane, culte qu’il pratiquera jusqu’à sa mort. Il fait ses études primaires à Ibambi et poursuit les études secondaires à l’institut les Aiglons d’Isiro, la capitale de la Province du Haut-Uélé. Il s’inscrit ensuite au complexe scolaire « Petits Anges ». Ses amis d’enfance le décrivent comme un excellent footballeur.

Il avait notamment évolué au sein d’Africa Sport, une équipe locale d’Isiro, dissoute il y a quelques années.

Carrière et exploits militaires :

Mamadou Ndala entre dans l’armée le 6 juin 1997. Quatorze ans plus tard, le 7 janvier 2011, il est promu au grade de colonel. Il prend le commandement du 42e bataillon des commandos des Unités de Réaction Rapide. Il se fait rapidement remarquer par la population de Goma, en juillet et août 2013, en menant des offensives victorieuses contre les combattants du M23 qui assiégeaient la ville.

Paix à son âme.

Delphin TAMBWE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here