Kinshasa/Couvre-feu de 21h à 5h : La peur d’un Coup d’Etat ou la mesure préventive contre la Covid-19?(analyse)

0
217



Les Kinois ne peuvent plus être déhors à partir de 21heures jusqu’à 5heures du matin. C’est l’une des mesures prise par le comité multisectoriel de lutte contre la pandémie de Covid-19, tenant compte de la deuxième vague de la maladie.

Plusieurs questions se posent en rapport avec l’application de cette mesure des autorités du Pays, dans une ville de plus de 10 millions d’habitants, où la majorité se dirige vers le centre Ville pour les travaux et différentes courses et vide la ville habituellement à partir de 22heures ou 23heures .

La question c’est aussi de savoir si cette mesure va exactement empêché la propangation de la pandémie de Covid-19, à partir du moment où la journée toutes les activités commerciales sont permises, tous les engouements seront comme d’habitude. Le virus ne se contamine-t-il que vers 21h?

Quel vrai motif de ce couvre-feu?

Un régard peut être tourné vers la situation politique pour tenter de répondre à cette question. Alors que clairement le Couvre-feu de 21heures à 5heures ne peut pas empêcher la contamination de la maladie à Coronavirus, c’est l’hypothèse d’une décision politique qui se confirme.

Le Chef de l’Etat qui vient d prendre des décisions face à ses partenaires politiques, à de quoi avoir peur et alors très peur, sachant qu’il a encore une fois trahit sa signature. Comme à Gèneve où l’aphorisme « Je mettrai fin à ma carrière politique » était au rendez-vous, l’on croit qu’avec ses ex alliés Félix Tshisekedi a écrit « Je me ferai déboulonner du pouvoir », raison pour la quelle, craignant la départ de Joseph Kabila vers le Lualaba après l’échec de sa famille politique à la bataille de la chambre basse du Parlement, le 5e président de l’histoire de la RDC qui garde en tête avoir signé des engagements avec un ancien soldat, panique et impose alors certaines mesures à l’Etat au besoin de bien contrôler la situation.

Cette façon de paniquer malgré tout paralyse encore la Ville, une Ville où 75$ de la population ne vit qu’au taux du jour et où plusieurs entreprises pour mieux fonctionner travaillent jusqu’à 00h sans oublier les mamans qui vendent les pains et qui ne se retrouvent trop souvent que vers ces heures là en dépit de la matinée.

Fallait-il signer des accords pour après rénoncer? Fallait-il prendre ces mesures pour rendre les kinois mal à l’aise.

Cette façon de faire est à la fois une stratégie politique ratée et une décision inopportune, car un coup d’Etat peut avoir lieu même pendant la journée et la maladie à Coronavirus peut aussi se contaminer avant 21heures.

Au Chef de l’Etat de revoir ses décisions.


Delphin TAMBWE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here