vendredi, décembre 4, 2020

RDC/Crise politique : Après sa retraite de Safari Beach, le Front commun pour le Congo donne son positionnement

A ne pas rater

Lualaba : Richard Muyej révèle l’implication des officiers de la police dans le vol des minerais

Le gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej a présidé un conseil de sécurité suite aux...

Avec appui de l’Honorable Véro Lumanu : l’IDEBASE construit un système d’adduction d’eau à Kabinda

Femme de cœur et de parole, l’honorable Véronique Lumanu Cimpaka, tendre épouse du Tout Grand professeur et...

UNPC : KASONGA TSHILUNDE EN VOIE D’ÊTRE « CANONISÉ »

Dans l'histoire de la presse congolaise, les journalistes expérimentent des faits nouveaux. Après le congrès de "Centre...

La plateforme politique Front commun pour le Congo(FCC) de Joseph Kabila Kabange a donné son positionnement par rapport à la crise politique en RDC, juste après sa retraite de Safari beach.

Voici les options prônées par la plateforme politique de l’ex Chef de l’Etat congolais Joseph Kabila Kabange, pour faire sortir la RDC de la crise politique :

  • Le FCC ne peut cautionner aucune démarche tendant à la recomposition de la majorité parlementaire en pleine législature sur fond de la corruption des élus d’un partenaire, antivaleur au cœur d’une lutte convenue dans le cadre du programme commun du gouvernement;
  • Le cadre de concertations prévu par l’accord de coalition « reste le seul mécanisme de discussions de divergences qui opposent » le FCC et le CACH;
  • Le FCC retient son souffle. Il « reste ouvert au dialogue » avec Félix Tshisekedi « mais dans le cadre des structures et mécanismes prévus par l’accord de coalition ». Il Dit ne pas reconnaître les 3 nouveaux juges et demande au Procureur général de retirer les ordonnances;
  • Le Président Felix Tshisekedi « n’a pas formellement fait part à son partenaire (Kabila) de ses intentions ni sur l’initiative de consultations en cours, encore moins sur le sort réservé à l’accord de coalition », affirme le Front commun pour le Congo;
  • L’alternative à cette option reste celle pour toutes les parties prenantes de se soumettre à la sanction du souverain ordinaire à travers de sélections générales anticipées à tous les niveaux » – déclaration finale du FCC

Signalons que ces assises des Cadres du Front commun pour le Congo(FCC) a duré deux jours, avec la participation des Chefs des regroupements politiques de ladite plateforme.

Delphin TAMBWE

- Advertisement -

Laisser un commentaire

- Advertisement -

Latest News

Lualaba : Richard Muyej révèle l’implication des officiers de la police dans le vol des minerais

Le gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej a présidé un conseil de sécurité suite aux...

Avec appui de l’Honorable Véro Lumanu : l’IDEBASE construit un système d’adduction d’eau à Kabinda

Femme de cœur et de parole, l’honorable Véronique Lumanu Cimpaka, tendre épouse du Tout Grand professeur et Honorable Adolphe Lumanu Mulenda Bwana...

UNPC : KASONGA TSHILUNDE EN VOIE D’ÊTRE « CANONISÉ »

Dans l'histoire de la presse congolaise, les journalistes expérimentent des faits nouveaux. Après le congrès de "Centre Nganda", celui de Moanda, le...

RDC : 305 Députés nationaux du FCC réiterent leur soutien à Jeanine Mabunda et fidélité à Joseph Kabila Kabange

305 députés nationaux de la plate-forme politique Front Commun pour le Congo(FCC) ont réitéré ce lundi 30 novembre 2020, leur soutien indéfectible...

RDC/Forum Parlementaire de la SADC : La 48e session à Kinshasa du 04 au 05 Décembre 2020

La République Démocratique du Congo va abriter du 4 au 5 décembre 2020 à Kinshasa, les travaux de la 48eme session du...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -
%d blogueurs aiment cette page :