vendredi, décembre 4, 2020

LUBAO : Constant Mutamba décrète une journée ville morte ce lundi 19 octobre pour la dégradation de la route nationale N°2

A ne pas rater

Lualaba : Richard Muyej révèle l’implication des officiers de la police dans le vol des minerais

Le gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej a présidé un conseil de sécurité suite aux...

Avec appui de l’Honorable Véro Lumanu : l’IDEBASE construit un système d’adduction d’eau à Kabinda

Femme de cœur et de parole, l’honorable Véronique Lumanu Cimpaka, tendre épouse du Tout Grand professeur et...

UNPC : KASONGA TSHILUNDE EN VOIE D’ÊTRE « CANONISÉ »

Dans l'histoire de la presse congolaise, les journalistes expérimentent des faits nouveaux. Après le congrès de "Centre...

Meeting Populaire : Ce Lundi, la NOGEC décrète une journée ville morte à Lubao. « Me Constant Mutamba exige en urgence la réhabilitation et la construction de la nationale N°2 ».

Le président de la NOGEC qui est arrivé à Lubao pour son meeting, s’inquiète de l’état de la nationale N°2.

Dans son adresse à la population pendant son meeting, Me Constant Mutamba a eu des mots justes et précis pour inviter le gouvernement de la République à financer sans condition la réhabilitation et la construction de la nationale N°2.

C’est une marrée humaine qui entonne des chants de soutien et de réconfort à la vision de ce jeune leader révolutionnaire ami du CUBA. Une manière pour cette population en liesse, d’annoncer son adhèsion massive à son combat pour la construction des infrastructures routières en état de délabrement très avancées et de fois inexistantes dans cette partie du pays.

Comme, il avait dit lors de son passage dans la ville de Kabinda, Me Constant Mutamba Tungunga décrète ce lundi, une journée ville morte à Lubao centre et ses environs.

Cette grève entre dans le cadre du mouvement de désobéissance civile annoncée l’autre fois par ce haut cadre du FCC.

Me Constant Mutamba Tungunga révèle que ces genres des manifestations iront jusqu’à la réhabilitation et la construction de la Nationale N°2 axe Lubao-Samba-Kongolo jusqu’à Bukavu.

Le président du regroupement Politique Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo déplore également, l’indifférence des autorités du pays face à la dégradation de la route Kabinda-Mbuji-Mayi.

Il estime que cette population est victime de la mauvaise gouvernance. Selon lui, cette population n’est pas en mesure d’évacuer les produits de premier nécessité vers les grands centres de consommation. Lorsqu’il n’y’a pas des routes réhabilitées, la population de Lubao et ses environs vie dans une prison à ciel ouvert.

- Advertisement -

Laisser un commentaire

- Advertisement -

Latest News

Lualaba : Richard Muyej révèle l’implication des officiers de la police dans le vol des minerais

Le gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej a présidé un conseil de sécurité suite aux...

Avec appui de l’Honorable Véro Lumanu : l’IDEBASE construit un système d’adduction d’eau à Kabinda

Femme de cœur et de parole, l’honorable Véronique Lumanu Cimpaka, tendre épouse du Tout Grand professeur et Honorable Adolphe Lumanu Mulenda Bwana...

UNPC : KASONGA TSHILUNDE EN VOIE D’ÊTRE « CANONISÉ »

Dans l'histoire de la presse congolaise, les journalistes expérimentent des faits nouveaux. Après le congrès de "Centre Nganda", celui de Moanda, le...

RDC : 305 Députés nationaux du FCC réiterent leur soutien à Jeanine Mabunda et fidélité à Joseph Kabila Kabange

305 députés nationaux de la plate-forme politique Front Commun pour le Congo(FCC) ont réitéré ce lundi 30 novembre 2020, leur soutien indéfectible...

RDC/Forum Parlementaire de la SADC : La 48e session à Kinshasa du 04 au 05 Décembre 2020

La République Démocratique du Congo va abriter du 4 au 5 décembre 2020 à Kinshasa, les travaux de la 48eme session du...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -
%d blogueurs aiment cette page :