lundi, août 10, 2020

Prétendu détournement et fraude : Willy Bakonga victime de « suspicions sans aucune substance » de la part des ennemis de la gratuité

A ne pas rater

Kolwezi : L’électrification de l’éclairage public du quartier RVA, démontre à suffisance la détermination de Richard Muyej d’éradiquer l’insécurité

Incroyable mais vrai, les avenues du quartier RVA sont dorénavant éclairées grâce à l'implication personnelle du Gouverneur...

RDC/PTNTIC : Augustin Kibasa Maliba fixe la date du lancement officiel du RAM au 24 septembre 2020

Le Ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication(PTNTIC) Augustin Kibasa, a...

RDC/Justice : Le procès en appel de Vital Kamerhe renvoyé au 21 août

Le procès en appel de Vital Kamerhe a été renvoyé de nouveau au 21 août prochain. La...

La gratuité de l’enseignement primaire expérimentée au cours de la présente année scolaire 2019 et 2020 en République démocratique du Congo, continue à déranger des ennemis soit ceux-là sans état d’âme la combattent. Cependant, ils veulent remettre au goût du jour leur démarche machiavélique. Ils n’ont qu’un seul cible, il s’agit du ministre d’État, ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, Willy Bakonga.

Le ministre d’État et ministre de l’EPST, fait l’objet d’attaque de la part des ennemis de la gratuité de l’enseignement primaire.
Pour lui décourager dans sa quête visant à matérialiser la vision du chef de l’État, ses détracteurs demandent au parquet rattaché à la juridiction dans laquelle le Ministre d’État est justiciable de fouiner dans le frigo une plainte classée sans suite.

Fraude et Détournement : Willy Bakonga blanc comme neige !

Qu’est-ce que l’on reproche à Bakonga ? C’est la plus grande question qui reste sans réponse. Les chefs d’accusation tout comme les griefs portés contre ce digne ministre demeurent jusqu’à preuve du contraire non fondés. On assiste à des tâtonnements et contradictions. Tantôt ils accusent le ministre d’État d’avoir fait entrer dans l’administration de l’enseignement ses siens , tantôt ils qualifient de fictifs des personnes engagés, tantôt ils parlent de fraude et corruption, etc. Tous ces « imbroglios » visent en réalité l’interruption de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC. D’où il nécessite de déstabiliser en premier lieu Willy Bakonga qui se donne coprs et âme pour matérialiser la vision prônée par le président de la république Félix Tshisekedi.

Béni Kinkela.

- Advertisement -

Laisser un commentaire

- Advertisement -

Latest News

Kolwezi : L’électrification de l’éclairage public du quartier RVA, démontre à suffisance la détermination de Richard Muyej d’éradiquer l’insécurité

Incroyable mais vrai, les avenues du quartier RVA sont dorénavant éclairées grâce à l'implication personnelle du Gouverneur...

RDC/PTNTIC : Augustin Kibasa Maliba fixe la date du lancement officiel du RAM au 24 septembre 2020

Le Ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication(PTNTIC) Augustin Kibasa, a annoncé le lancement officiel le...

RDC/Justice : Le procès en appel de Vital Kamerhe renvoyé au 21 août

Le procès en appel de Vital Kamerhe a été renvoyé de nouveau au 21 août prochain. La Cour d'appel de Kinshasa/Gombe a...

RDC/Kinshasa : L’Hôtel de Ville n’a pas pris acte de la marche de l’UNC prévue ce vendredi :

L'Hôtel de ville de Kinshasa n'a pas pris acte de la marche de l'Union pour la nation congolaise(UNC), prévue ce vendredi 07...

RDC/Kinshasa : Pas de reprise des cours à l’Université pédagogique nationale ce lundi 10 août(APUPN)

Les cours ne vont pas reprendre à l'Université pédagogique nationale ce lundi 10 août, comme prévu par le ministère de l'enseignement supérieur...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -
%d blogueurs aiment cette page :