lundi, août 10, 2020

LETTRE OUVERTE A TOUS LES JOURNALISTES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CONCERNE : DOSSIER NB MINING AFRICA ET LE PRESIDENT Pascal BEVERAGGI

A ne pas rater

Kolwezi : L’électrification de l’éclairage public du quartier RVA, démontre à suffisance la détermination de Richard Muyej d’éradiquer l’insécurité

Incroyable mais vrai, les avenues du quartier RVA sont dorénavant éclairées grâce à l'implication personnelle du Gouverneur...

RDC/PTNTIC : Augustin Kibasa Maliba fixe la date du lancement officiel du RAM au 24 septembre 2020

Le Ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication(PTNTIC) Augustin Kibasa, a...

RDC/Justice : Le procès en appel de Vital Kamerhe renvoyé au 21 août

Le procès en appel de Vital Kamerhe a été renvoyé de nouveau au 21 août prochain. La...

Chers amis de la presse,
Au nom de la société NB MINING AFRICA et du Président
Pascal BEVERAGGI pour qui nous assurons la communication,
nous venons auprès de vous ; non pour nous fourvoyer dans
des considérations puériles auxquelles se livrent certaines
personnes bien identifiées, mais pour vous éclairer sur quelques
points qui reviennent souvent dans les plumes de certains de vos
confrères qui malheureusement n’entendent que d’une oreille
et qui, visiblement, seraient sous la coupole des personnes
malveillantes qui cachent leur méchanceté par la manipulation
d’opiSF
FFVnion. C’est le cas de le dire…
Le journalisme n’étant pas l’antre du dévoiement, il est important
de souligner qu’il n’a de valeur que s’il est exercé objectivement.
Mieux, si l’argent ne remplace pas le cerveau des journalistes.
C’est avec beaucoup d’amertumes que nous vous adressons
cette correspondance, car parmi vous, il y a de ceux-là qui
préfèrent tordre la vérité, quand il s’agit de la société NB
MINING AFRICA ou du Président Pascal BEVERAGGI au nom
des intérêts inavoués, mais qui annihilent à l’évidence le sens
même de leur profession. Peut-on, par un article visiblement
commandé, diffamer un quidam que l’on peut joindre pour au
moins vérifier les graves allégations portées contre sa personne
et se dire professionnel ? Ce n’est qu’en m’exprimant avec
modération et retenue que je pourrais qualifier tout cela de
scandale. Plus qu’un scandale, c’est un crime qui aurait mérité
la guillotine à une autre époque. La dignité n’a pas de prix…
Nous ne pouvons contenir notre chagrin.
Plusieurs fois ; tant dans nos points de presse que dans des
articles publiés par nos propres soins, nous avons apporté
plusieurs précisions sur la vente de MCK à NECOTRANS,
démontrant par des éléments pertinents, vérifiables et probants
que le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais été concerné
par cette transaction. Plusieurs fois aussi, nous avons démontré
que le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais travaillé pour
le compte de monsieur Moïse KATUMBI. Et plusieurs fois enfin,
nous avons démontré que la société NB MINING AFRICA (dont
Pascal BEVERAGGI est le président) n’a aucun lien ; ni avec
NECOTRANS, encore moins avec MCK. Devons-nous encore
rappeler ici que NB MINING AFRICA a été créée en 2017, alors
que la transaction entre MCK et NECOTRANS (société déjà
liquidée) a été réalisée en 2015 ?
Puisqu’il nous faudra nous prêter à l’exercice qui nous est
imposé de nous répéter, nous voudrions le faire aujourd’hui
avec quelques éléments supplémentaires, en espérant
atteindre l’étanchéité de vos sentiments. C’est ce que nous vous
présentons ici par l’énoncé des données ci-dessous, auxquelles
nous demandons votre attention :

  1. Le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais été le patron de
    la société NECOTRANS qui a racheté MCK en novembre 2015.
    NECOTRANS avait pour actionnaire unique Madame Sophie
    TALBOT et avait pour dirigeants Grégory QUEREL et Jean
    Philippe GOUYET. Mais c’est monsieur Grégory QUEREL qui
    a négocié cette acquisition. Le Président Pascal BEVERAGGI
    ne peut donc être comptable d’une transaction à laquelle il n’a
    jamais participé.
  2. En conséquence, les arrêts rendus par la Cour de Cassation
    de Paris que brandissent le camp Moïse KATUMBI ne peuvent
    le concerner d’aucune manière, comme aussi ne peuvent avoir
    d’incidence sur NB MINING AFRICA. Nous recommandons aux
    journalistes que vous êtes de prendre le temps de lire ces arrêts
  3. Le sponsoring de NB MINING AFRICA au profit du FC SAINT-
    ELOI LUPOPO est une demande expresse de cette équipe qui
    était quasiment à la rue. Nous sommes témoins de cet épisode.
    Le fait pour le Président Pascal BEVERAGGI de donner une
    suite favorable à cette demande ne peut être compris dans
    le sens que certains de vos confrères voudraient le donner.
    Visiblement, une équipe de Lubumbashi devrait se sentir très
    mal à l’aise avec ce sponsoring. La jalousie qui les caractérise
    se révèle de plus en plus en plein jour.
  4. Le Président Pascal BEVERAGGI, en homme d’affaires
    bien averti et qui connait les affres des changements et
    bouleversements politiques en Afrique, ne peut nullement
    garantir ses affaires dans notre continent par la raison de la
    politique. Ainsi, étant en règle avec les lois de la république,
    donc par la raison du droit, il serait ridicule de penser que NB
    MINING AFRICA doit son existence à des soutiens politiques.
    Chers amis de la presse,
    Pour ceux qui l’ignoraient, nous sommes des interlocuteurs
    privilégiés pour ceux qui voudraient vérifier une quelconque
    information sur la société NB MINING AFRICA ou le Président
    Pascal BEVERAGGI. Nous gérons leur communication.
    Par cette lettre ouverte, nous vous appelons de tous nos vœux
    à une franche collaboration, pour ne plus diffamer à répétition
    un investisseur qui travaille et qui participe à l’économie de
    notre pays. Dans ce contexte extrêmement difficile marqué par
    la COVID 19, NB MINING AFRICA ne ménage aucun effort pour
    préserver les emplois dans sa structure. L’accompagnement de
    la presse devrait se faire sur ce fond. Ce sera patriotique, juste
    et humain.
    Pour nous joindre,
    PT CONSEILS
    4 106, avenue du colonel Mondjiba
    Immeuble Africa Hôtel / Quartier Basoko
    Commune de Ngaliema
    Email : ptconseils@outlook.fr
    Tél. Bureau : 00 243 85 22 38 369 (de 10h00 – 17h00)
    Tél. Portable : 00 243 84 02 93 750
    Papy TAMBA
    Gérant
- Advertisement -

Laisser un commentaire

- Advertisement -

Latest News

Kolwezi : L’électrification de l’éclairage public du quartier RVA, démontre à suffisance la détermination de Richard Muyej d’éradiquer l’insécurité

Incroyable mais vrai, les avenues du quartier RVA sont dorénavant éclairées grâce à l'implication personnelle du Gouverneur...

RDC/PTNTIC : Augustin Kibasa Maliba fixe la date du lancement officiel du RAM au 24 septembre 2020

Le Ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication(PTNTIC) Augustin Kibasa, a annoncé le lancement officiel le...

RDC/Justice : Le procès en appel de Vital Kamerhe renvoyé au 21 août

Le procès en appel de Vital Kamerhe a été renvoyé de nouveau au 21 août prochain. La Cour d'appel de Kinshasa/Gombe a...

RDC/Kinshasa : L’Hôtel de Ville n’a pas pris acte de la marche de l’UNC prévue ce vendredi :

L'Hôtel de ville de Kinshasa n'a pas pris acte de la marche de l'Union pour la nation congolaise(UNC), prévue ce vendredi 07...

RDC/Kinshasa : Pas de reprise des cours à l’Université pédagogique nationale ce lundi 10 août(APUPN)

Les cours ne vont pas reprendre à l'Université pédagogique nationale ce lundi 10 août, comme prévu par le ministère de l'enseignement supérieur...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -
%d blogueurs aiment cette page :