Pour la coordination des étudiants, la majorité des étudiants de l’UNIKIN ne s’oppose pas à la fixation des frais académiques

0
69

Contrairement aux sornettes qui se relatent dans la cité, bon nombre d’ étudiants de l’Université de Kinshasa ne s’opposent pas à l’actuelle fixation des frais académiques. Il s’agit tout simplement d’une portion minoritaire des étudiants accompagnée des infiltrés qui se sont révoltés le lundi 6 janvier dernier pour protester.

La protestation contre la fixation des frais académiques n’a pas constitué le ras-le-bol collectif des étudiants de l’UNIKIN. Cette appréhension s’explique par la réaction du Coordonnateur des étudiants de cette Alma mater, Arsène Mulumba. Ce dernier, a condamné les actes de barbarie orchestrés par ses condisciples étudiants.

Le coordinateur des étudiants de l’UNIKIN, précise également que les montants de 490.500FC pour les prmotions de recrutement et de 485.500FC pour les promotions supérieures, ont été négociés et adoptés par le Conseil des Partenaires de l’Université de Kinshasa (COPA/UNIKIN), composé du Comité de gestion, de l’Association des Professeurs de l’UNIKIN (APUKIN), de l’Association du Corps Scientifique (ACS), de l’Association du Personnel Administratif et Technique (APAT), ainsi que la Coordination estudiantine, en date du 19 décembre 2019.

Cette affirmation prouve à suffisance que la fixation des frais académiques s’est faite de manière consensuelle. Car, toutes les parties y compris la délégation représentante des étudiants de l’UNIKIN se sont mis d’accord de cette fixation. Dossier à suivre.

Beni Kinkela

Laisser un commentaire