Le FC Saint- Eloi Lupopo battra V.club le dimanche 10 novembre 2019 à Kinshasa. Papy Tamba y croit et dévoile les raisons de son soutien à Pascal Beveraggi ( interview )

0
83

Le FC SAINT-ELOI LUPOPO vient d’enregistrer une belle victoire contre la Renaissance à Lubumbashi. La joie dans les rangs de ses joueurs et supporteurs étaient réelle, pour cette équipe qui vient de battre pour la première fois son adversaire au stade de la Kenya cette saison 2019 / 2020. Notre rédaction a approché celui qui gère leur communication extérieure. ENTRETIEN.

La rédaction : Monsieur Papy TAMBA bonjour. Depuis peu, vous signez plusieurs articles ayant trait au FC SAINT-ELOI LUPOPO comme chargé de communication extérieure. Quel contenu donnez-vous à ce concept?


Monsieur Papy TAMBA : cela fait suite au sens d’organisation du Président Pascal BEVERAGGI qui a eu une telle vision. L’équipe a un Directeur de communication qui gère au quotidien la communication de l’équipe et il le fait très bien. Il relate les faits et présente le côté interne des choses. Mais puisque le FC SAINT-ELOI LUPOPO a été victime d’une mauvaise campagne, qui le présentait devant l’opinion comme une équipe dès voyous qui n’avait pas de grandes ambitions, le président Pascal BEVERAGGI m’a chargé de m’occuper de cet aspect des choses. J’ai donc la mission d’influencer l’opinion, en cassant cette mauvaise image sur l’équipe, mais aussi et surtout de faire rêver nos nombreux supporteurs par une communication adaptée à nos ambitions. Le FC SAINT-ELOI LUPOPO AFRICAIN 2020: YES WE CAN. Pour finir, permettez-moi de vous dire que le FC SAINT-ELOI LUPOPO est désormais en pôle position sur le terrain de la communication par rapport à toutes les autres équipes de notre pays et son image est rédorée. Nous le devons au sens du management du Président Pascal BEVERAGGI

La rédaction : Sur cette seule question, vous avez cité plusieurs fois le nom de Pascal BEVERAGGI dans votre réponse. Que lui trouvez-vous de particulier, pour faire de lui une star en RDC?


Papy TAMBA : J’aime les combattants, les hommes de conviction. Je m’identifie moi-même comme tel. Monsieur le journaliste, je suis un témoin vivant sur plusieurs choses dans la vie du Président Pascal BEVERAGGI en RDC. Sur lui, je ne fais pas d’analyses, comme aussi je ne suppose pas les choses. Je parle des faits que je vis de très près. Sur le FC SAINT-ELOI LUPOPO, je suis aussi témoin de toute son histoire avec le Président Pascal BEVERAGGI. Jusqu’à ce jour, je n’ai jamais compris pourquoi certains adversaires s’étaient invités aux affaires internes du FC SAINT-ELOI LUPOPO, cherchant à ternir l’image de marque du Président Pascal BEVERAGGI et vouloir empêcher sa présidence à la tête de cette équipe. Il avait pourtant été sollicité. C’est tous les jours que ses adversaires souhaitent son échec et c’est tous les jours que le Président Pascal BEVERAGGI ne fait aucun cas aux atraques en bas de la ceinturé dirigée contre sa personne. Il travaille sans limite pour faire du FC SAINT-ELOI LUPOPO africain en 2020, il leur construit un stade moderne et prend des précieux contacts à l’international qui serviraient utilement l’équipe à l’avenir. Il est à féliciter et j’ai raison de le soutenir. Il fait des très bonnes choses pour notre pays Nous sommes aujourd’hui parmi les 5 premiers à la ligue 1 de la LINAFOOT

La rédaction : votre prochain match sera contre V. CLUB. Croyez-vous le battre au stade des Martyrs pour maintenir votre rythme des victoires?


Papy TAMBA : Sur ce point, je commencerai par faire le même pronostic fait dans votre média en ligne sur FC RENAISSANCE. Oui, nous battrons V. CLUB et plusieurs raisons nous donneraient les raisons d’espérer. V CLUB n’est pas en pleine forme. Ceci de un. De deux, notre équipe est au top depuis l’arrivée du coach Papy KIMOTO. Enfin, les joueurs ont une dette morale envers le Président Pascal BEVERAGGI. Ce sont eux-mêmes qui le disent. J’ai l’intime conviction que tous ces éléments réunis permettent d’espérer une victoire à KINSHASA.

La Rédaction : Nous vous sentons très déterminé. Peut-on dire que Papy TAMBA est désormais plus LUPOPO que politique ?

Papy TAMBA : (Rires). Monsieur le journaliste, pour avoir vécu plusieurs années en France, j’ai appris à faire la politique autrement que certains de mes compatriotes. Je ne mélange jamais les choses et je sais fixer mes limites. A LUPOPO, je ne fais pas de la politique et je n’en ferai jamais. D’ailleurs, je ne réside même pas dans le Haut KATANGA pour prétendre faire de la politique sous le couvert du FC SAINT-ELOI LUPOPO. Donc, souffrez que je ne réponde pas à votre question, car elle mélange le genre.

La Rédaction : Un mot de la fin?


M. Papy TAMBA : LE FC SAINT-ELOI LUPOPO AFRICAIN EN 2020. YES WE CAN. Que DIEU protège et bénisse le président Pascal BEVERAGGI et notre équipe. Je vous remercie.

Laisser un commentaire