LES SENATEURS ONT TOUT SIMPLEMENT RESPECTÉ LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE ( Papy Tamba)

0
34

En matière des immunités des sénateurs, l’article 107 alinéa 1 de notre constitution et l’article 217 du règlement intérieur du sénat sont assez clairs: Aucun parlementaire ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé en raison des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. Qui a tenté de briser ce principe pour créer une jurisprudence dangereuse pour notre pays?

En France, pays qui inspire l’essentiel du prescrit de notre constitution, MELENCHON (pour ne citer que son exemple), n’a-t-il pas déclaré en pleine plénière que son pays était dirigé par un con? Avait-il été poursuivi pour cela? Étonnant d’observer que le dossier GOYA qui avait déjà trouvé un règlement au sénat, fasse l’objet d’une poursuite dont nous ignorons les raisons. C’est une honte.

Pour revenir au fond d’un dossier qui n’en est plus un, la fameuse salle de plénière renovée est de grande qualité .elle est réellement évaluée à 3 400 000 usd et à ce jour , le trésor public n’ a pas encore décaissé un seul dollar pour payer l’entrepreneur. Le sénat , au terme de l’ article 100 de la constitution (autonomie de gestion administrative et financière), payera progressivement cette créance avec sa dotation. Un management réservé aux SEULS patriotes.

En d’autre terme, la dotation du sénat n’a pas besoin des justificatifs des travaux effectués par son bureau pour être débloquée par le trésor, elle se débloque de droit. Voir alors le bureau du sénat utiliser cette dotation pour les travaux de réfection de son environnement de travail est un gage de bonne gouvernance à attribuer à son président. Malgré-moi me revient encore à l’esprit cette pensée de Karl MARX: L’IGNORANCE APPORTERA ENCORE BEAUCOUP DE MAUX À L’HUMANITÉ

FINI LA DISTRACTION. PUISQUE C’EST MAINTENANT CONNU DE TOUS QUE C’EST UNE NON-AFFAIRE, L’HEURE EST AU TRAVAIL AU SÉNAT


Papy TAMBA

Laisser un commentaire