Politique

Des femmes de l’ACAJ solidaires envers Bijoux Goya et exige la démission de Thambwe Mwamba

Dans une déclaration parvenue à la rédaction de kin24.info, les femmes de l’association pour l’accès à la justice dont Georges kampiamba est président, demandent la démission immédiate de Thambwe Mwamba à la tête du sénat pour avoir tenu des propos indignes envers la sénatrice Bijoux Goya. La réaction du président du sénat, a suscité la colère de ces femmes et d’être solidaires envers la sénatrice.

Ainsi la rédaction de kin24.info publie ci-dessous la déclaration des femmes de l’ACAJ:

Déclaration des Femmes de l’ACAJ sur les propos humiliants tenus par le Président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba à l’endroit de la Senatrice Goya Kitenge Bijoux

« Alexis THAMBWE MWAMBA
s’est déshabillé, a déshabillé Bijoux Goya, a déshabillé le Sénat et les sénateurs, et a déshonoré la RDC »

Kinshasa, le 1er mai 2020 : – La République Démocratique du Congo s’est réveillée malade et honteuse ce 1er mai 2020, journée de la célébration de la fête du travail. La Nation a perdu le focus sur la lutte contre le coronavirus à la faveur d’un scoop/scandale politique venu du Sénat, qui a volé la vedette de l’actualité.

Tous les réseaux sociaux sont envahis et nos enfants découvrent une des plus hautes autorités politiques du pays dans un exploit de la honte. Abusant du perchoir du sénat, Alexis Thambwe Mwamba, présidant une session retransmise en direct par plusieurs médias dont la RTNC, s’est lancé avec une violence inouïe sur la sénatrice Bijoux Goya Kitenge en l’insultant avec dédain devant tous les sénateurs!

Pourquoi aucun Sénateur ou Sénatrice n’a interrompu le président du Senat ? Est-ce une des valeurs régulières du Senat ? Les femmes du sénat pensent-elles qu’elles seront épargnées dans les jours à venir, si cet acte de leur President Alexis THAMBWE restait impuni ?

Alexis THAMBWE MWAMBA s’est déshabillé, à déshabillé Bijoux Goya, a déshabillé le Senat et déshonoré la République toute entière. Il a enfreint l’article 90 du Règlement d’Ordre Intérieur du Senat qui dispose que: « Sont interdites, toute imputation, toute attaque personnelle, toute interpellation d’un sénateur, toute manifestation ou interruption troublant l’ordre de la séance ».

Qu’est ce qui peut justifier la furie de THAMBWE MWAMBA, un homme de 76 ans, Avocat, ex ministre de la justice alors que la Senatrice Goya Kitenge Bijoux lui avait tout simplement adressé une lettre polie posé demandant des explications sur le marché de gré à gré passé sur la rénovation de l’hémicycle du Sénat et ses dépendances?

Les femmes en politique sont chosifiées et maltraitées! Cette situation doit cesser immédiatement. Elles doivent être protégées contre les violences masculines. Derrière cet exploit de la honte que le President du Sénat a réalisé de cache le déni de l’éthique politique, de l’intégrité et de la redevabilite!

Exigeons la démission du M. Alexis THAMBWE MWAMBA, en sa qualité de Président de la deuxième institution de la République qui représente la sagesse.

SOUTENONS TOUS LA SENATRICE GOYA KITENGE BIJOUX.

  • Joséphine MBELA
  • Yvette MUNDI
  • Lisette FUYA
  • Chantal KABASU
  • Gloria MULOMBA
  • Tantia KALONGO
  • Bibiane BANKETO
  • Ange MUADI
  • Yasmine KATCHUNGA
  • Julie KAPINGA
  • Edwine NIMI
  • Lutgarde NGIAMA
  • Liliane LIANGO
  • Aridja ABAKALEPI
  • Gisèle LOLIMO
  • Bernice MBUNGU
  • Kanda DIMBOTE
  • Exauce KANYEBA
  • Sylvie MBUNGU
  • Nanou KOHO SAFI

Pour tout contact presse :
Madame Yvette MUNDI, chargée de communication.
Téléphones officiels (joignables de 9 h à 16h) :
(+243) 81 104 88 537, 97 722 37 996, 84 470 037 93
Email : acajasbl@yahoo.fr