Mabunda obtient le soutien des USA au Parlement de la Rdc

0
88

Le mardi 14 janvier 2014, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Jeanine Mabunda Lioko a accordé deux audiences dans son cabinet de travail au Palais du peuple. Dans le cadre de la diplomatie parlementaire qui est désormais agissante au niveau de la Chambre basse du Parlement de la République démocratique du Congo, elle a reçu en premier lieu l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en poste à Kinshasa, M. Mike Hammer.

A l’issue de cette entrevue de près d’une heure, le diplomate américain a précisé à la presse ce qui suit : « Je suis venu féliciter Madame Mabunda pour son prix de la femme d’influence en politique de 2019. Nous avons discuté avec Mme Mabunda sur ce que les Etats-Unis d’Amérique peuvent faire ensemble avec l’Assemblée nationale de la RDC pour faire avancer les questions de la paix, de la prospérité, des droits de l’homme, de la lutte contre la corruption et de la lutte contre la traite humaine. Nous avons aussi parlé de la possibilité des investissements des Etats-Unis en République démocratique du Congo, surtout dans le domaine agricole, énergétique vu que la Rdc présente beaucoup d’opportunités pour créer des emplois. Nous avons également parlé des conflits armés à l’Est avec les ADF qui sont très dangereux ».

Selon l’ambassadeur américain Mike Hammer, son pays les USA est préoccupé à travailler pour ramener la paix à l’Est de la RDC en proie à l’insécurité. Dans son entendement, c’est avec la paix que le pays pourra générer des emplois à l’Est de la République.
« Le rôle des Etats-Unis est de soutenir les efforts de la Rdc dans les domaines de la paix, de la prospérité, des droits de l’homme, de la lutte contre la corruption, de la traite des humains », a souligné le diplomate américain.

Mabunda promet de s’impliquer dans la résolution des problèmes de la Mongala

Dans la deuxième audience de cette journée de mardi 14 janvier, la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda Lioko a reçu le vice- gouverneur de la province de la Mongala (dans l’ex Grand Equateur), venu lui soumettre un certain nombre de problèmes que connait cette nouvelle entité démembrée.

Selon le vice- gouverneur Serge Mongulu, la province de la Mongala est confrontée à plusieurs difficultés qui nécessitent des moyens importants. Au nombre de ces problèmes, le vice- gouverneur de la Mongala a évoqué les inondations qui ont plongé la province dans une situation qui demande une assistance ; les érosions qui menacent terriblement la ville de Bumba et de Lisala.

 » A tous ces problèmes, la présidente de l’Assemblée nationale a promis son implication pour une solution durable », a indiqué à la presse le vice- gouverneur de la province de la Mongala, M. Serge Mongulu, qu’accompagnaient quelques députés nationaux originaires de la Mongala. L’occasion faisant le larron, le vice- gouverneur a présenté ses vœux de nouvel an à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.
Bokulaka

Laisser un commentaire