Santé

Lutte contre l’anémie SS
L’Ong ASDF sensibilise des bailleurs de fonds pour la prévention de la drépanocytose

L’Association pour le développement des francophones (ASDF) fait désormais de la lutte contre la drépanocytose (ou anémie S.S) et de la prise en charge holistique des orphelins et certains enfants vivant en situation difficile, son cheval de bataille. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé samedi 11 janvier courant au collège Boboto à Kinshasa, une journée événementielle dénommée : « Toyeba S.S ».

« La journée d’aujourd’hui était la sensibilisation pour la prévention de la drépanocytose. Les personnes qui ont assisté à cette activité ce sont elles qui vont nous soutenir. Ce sont des bailleurs des fonds. Partout je frappe des portes pour trouver ceux qui vont nous soutenir », a a indiqué dans une interview accordée à la presse, l’initiatrice de l’ASDF, Mme Glodie Muhindo Stathopoulou, Miss prix de la Francophonie Afrique 2013 et 2ème Miss panafricaine Naïades 2014.

Elle aussi ajouté que « La particularité de cette journée ce qu’il y avait des enfants drépanocytaires dans la salle. Les gens sensibilisent, mais ils oublient les porteurs. Mais moi je sensibilise ensemble avec ces porteurs dans la salle ».

Plusieurs temps forts ont marqué cette activité philanthropique. En plus des discours et autres interventions d’information, il y a eu des moments d’intermède musical, d’exhibition scénique avec le ballet, la prestation des danseurs acrobatiques, défilé de mode…, mais aussi l’exécution de ce qu’on qualifie de l’hymne de la drépanocytose, chanson composée par Mme Glodie Muhindo et intitulée « Toyeba S.S ».

Signalons qu’il y a trois principales interventions. D’abord le mot de circonstance de la fondatrice de l’ASDF qui a appelé toutes les personnes physiques et morales à l’altruisme envers les enfants souffrant de l’anémie S.S, et surtout de « continuer sans relâche à les soutenir ». Pour renforcer cet appel au soutien des drépanocytaires de Mme Stathopoulou, l’assistance a également suivi les explications techniques d’un médecin spécialiste sur l’anémie S.S.
Un autre mot de circonstance était celui de Mademoiselle Kethia Kalonda, Miss Francophone Afrique, qui a exprimé ses appréciations pour l’organisation de cette activité. Et pour terminer ce chapitre, c’était le mot de remerciement des enfants orphelins ayant bénéficié de l’aide de l’ASDF.

A savoir, l’ASDF est une Ong de droit congolais et de solidarité internationale, reconnue d’utilité publique et qui œuvre dans les domaines de la santé, de l’éducation, du social et de la culture. Créée en 2013 par la Miss Glodie Muhindo, l’ASDF depuis six ans aujourd’hui, lutte contre la drépanocytose à travers la sensibilisation de la population, ainsi que le soutien et la prise en charge de certains enfants porteurs de la drépanocytose. 

En outre, il sied d’indiquer que grâce au financement de ses bailleurs de fonds, l’ASDF s’est doté d’un terrain très vaste au quartier Kimwenza dans la commune de Mont-Ngafula. Elle projette y ériger une clinique moderne pour la prise en charge médicale des drépanocytaires.
« Nous comptons construire une clinique à Kimwenza où nous avons plusieurs hectares. Et le financement, qui vient d’ailleurs des bailleurs des fonds, qui nous a permis d’acquérir ce grand terrain. Maintenant, nous attendons encore un grand soutien pour ériger des bâtiments », a confié à la presse, Mme Glodie Muhindo Stathopoulou.
Bokulaka