Développement Economie Politique

Le séminaire du Gouvernement à Zongo financé à plus de 500.000 USD par la Banque mondiale

Les travaux du séminaire du Gouvernement de la République qui se sont tenus le week-end dernier à Zongo dans la province du Kongo Central, ont été entièrement financés par la Banque mondiale, à travers le Secrétariat national de renforcement des capacités, une structure sous tutelle du Ministère du Plan. Ainsi, ont-ils dépassé la bagatelle somme de 500.000 dollars américains, selon une source digne de foi. Les participants, tous membres du Gouvernement Ilunkamba, ont bénéficié chacun d’un jeton de 3.000 USD par jour, soit un total de 6.000 USD par personne, pour les deux jours du séminaire. Si l’on calcule, pour 67 membres du gouvernement, l’enveloppe globale s’élève à 402.000 dollars. A ces jetons, il faut aussi ajouter les frais connexes dont les frais de logement, payés à l’Hôtel Mbuela Lodge où la nuitée coûte 350 dollars américains. Ce qui fait un total de 23.450 USD payés pour le logement des 67 membres du Gouvernement. Les autres frais liés au logement et à la restauration voir le payement des jetons des intervenants ne sont pas connus. Tous les frais ont été pris en charge par la Banque mondiale et aucun rond n’est sorti du Trésor public. Parmi les formateurs invités à ce séminaire de renforcement des capacités de gestion des ministres, d’anciens premiers ministres comme Matata Ponyo, Mabi Mulumba…, mais aussi d’anciens ministres tels que Mukoko Samba, Freddy Matungulu, etc. Pour rappel, Sell Safari Zongo, un cadre bien aménagé au bord de la rivière Inkisi, dans la province du Kongo Central, a abrité du samedi 28 au dimanche 29 décembre courant, le séminaire du Gouvernement de la République autour du thème principal : « Leadership, conduite et renforcement de l’efficacité de l’action gouvernementale ». Ces assises ont été ouvertes et clôturées par le Président de la République Félix Tshisekedi. Exactement 113 jours depuis l’investiture du Gouvernement Ilunkamba au mois de septembre dernier, le Chef de l’Etat a voulu que l’on marque un arrêt loin des activités quotidiennes des membres du gouvernement, afin de faire une évaluation de l’action et renforcer les capacités.Après le discours du Président de la République, ces travaux se sont déroulés sous la supervision du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Les participants ont suivi des exposés des experts, parmi lesquels celui de M. Freddy Matungulu Mbuyamu, administrateur à la Banque africaine de développement (BAD) qui a planché sur la mise en śuvre du programme du gouvernement, la gestion axée sur les résultats et les contrats des performances des ministres.