Développement Economie Sécurité

Commerce responsable des minerais
Une délégation américaine de la PPA en Rdc pour des minerais de sources propres

Une délégation de l’Alliance public-privé pour un commerce responsable des minerais (PPA), une initiative multisectorielle qui soutient la production, le commerce et l’approvisionnement éthiques de minerais provenant de la région des Grands Lacs d’Afrique centrale (CRGL), est arrivée en République démocratique du Congo (RDC) pour rencontrer les principaux dirigeants et intervenants et visiter les sites miniers artisanaux. C’est ce qu’indique une note d’information de l’Ambassade des Etats-Unis en Rdc. Cette délégation de la PPA a prévu des réunions, des visites sur les sites miniers et d’autres activités à Kinshasa, à Goma, sur l’ile Idjwi et à Bukavu. Les discussions avec les autorités de la région et les parties prenantes porteront essentiellement sur l’importance des systèmes crédibles de diligence raisonnable et de traçabilité pour faire en sorte que le commerce des minerais ne finance pas les conflits armés et ne contribue pas aux violations des droits humains, y compris le travail des enfants et la violence sexuelle et sexiste contre les femmes. « Aux Etats-Unis, il y a un grand intérêt à investir en RDC et nous espérons que cette visite de la délégation stimulera d’autres opportunités et partenariats. Il est important de voir autant d’entreprises dont celles leaders au monde se rendre en RDC afin de démontrer notre engagement à soutenir la RDC pour parvenir à la paix et à la prospérité », a déclaré l’ambassadeur des USA Michael Hammer.La délégation de la PPA évaluera également les besoins et les possibilités d’amélioration progressive des systèmes de diligence raisonnable et de chaîne de contrôle afin de permettre aux entreprises internationales responsables de s’approvisionner en minerais de la RDC et de la région des Grands Lacs. Ainsi, les membres de la délégation PPA veulent avoir les points de vue du gouvernement de la Rdc, du secteur minier et des représentants de la société civile.Notamment sur les progrès et défis liés à l’intensification de la production et le commerce responsables des minerais, y compris les systèmes de diligence raisonnable et de traçabilité ; les pratiques et conditions de production artisanales et à petite échelle de l’étain, du tantale, du tungstène et de l’or ; et les impacts sur les droits humains et possibilités d’améliorer les conditions de vie des communautés touchées par la production et le commerce des minerais.Les discussions et les activités de la délégation serviront à mieux informer les potentielles futures subventions du PPA, les nouveaux partenariats et les nombreuses activités en cours. Après la RDC, cette délégation du PPA traversera la frontière et se rendra au Rwanda. Elle est composée de représentants de Google, Nokia, Intel, Apple, Global Advanced Metals, USAID, Département d’État américain, GIZ, l’Alliance pour les affaires responsables, RESOLVE et Global Communities.Des déclarations des membres de la délégation de la PPA« Google se réjouit de faire partie du PPA et de se joindre à cette importante délégation. Nous avons hâte de rencontrer les dirigeants et les intervenants de la région et avoir des conversations sur tous les aspects de l’approvisionnement responsable et de la collaboration », a souligné Alyssa Newman de Google.Pour sa part, le directeur de la chaîne d’approvisionnement durable chez Intel Corporation, M. Adam Schafer, a déclaré que : « Les représentants du programme d’approvisionnement responsable en minéraux de Intel sont honorés de se joindre à la délégation PPA pour rencontrer les leaders de l’industrie et les autorités congolaises. Nous pensons qu’il est important d’apprendre de première main ce que vivent nos fournisseurs afin d’encourager la responsabilité sur toute la chaîne d’approvisionnement électronique ».Le responsable des opérations durables chez Nokia, Elina Räääsk de son côté, souligne ce qui suit : « Nous avons hâte d’en apprendre plus sur les défis auxquels est confrontée la partie amont de la chaîne d’approvisionnement en minerais et sur la manière dont nous pouvons travailler avec les parties prenantes afin d’améliorer l’approvisionnement responsable en minerais de la région, sans compromettre les droits de l’homme, tout en influençant positivement les moyens de subsistance locaux ».« Apple s’engage à traiter les personnes de notre chaîne d’approvisionnement avec dignité et respect et à protéger la planète que nous partageons tous », a déclaré Stacey May de Apple. « Nous avons hâte d’apprendre et de travailler avec les défenseurs des communautés minières, les experts des droits de l’homme et du travail ainsi que les dirigeants gouvernementaux pour renforcer davantage l’approvisionnement responsable en minerais de la région et protéger les communautés vivant dans les zones minières ».Quid de la PPAL’Alliance public-privé pour un commerce responsable des minéraux (www.pparmt.org) est une initiative multisectorielle entre les dirigeants de la société civile, de l’industrie et du gouvernement américain qui soutient des projets en RDC et dans la région des Grands Lacs d’Afrique centrale. Ce, pour améliorer la diligence raisonnable et les systèmes de gouvernance nécessaires pour des chaînes d’approvisionnement éthiques.Les projets financés par le PPA apportent des avantages dans la région et complètent les initiatives gouvernementales, en mettant l’accent sur le développement d’outils et le renforcement des capacités de la société civile pour soutenir un approvisionnement et un commerce responsables des minerais. Le PPA convoque et facilite également le dialogue avec et entre les acteurs régionaux et internationaux, en mettant l’accent sur l’alignement et l’intensification des systèmes de chaîne d’approvisionnement responsables. Le PPA compte 42 organisations membres, dont des entreprises (par ex. les secteurs de l’électronique, de l’automobile, de l’aérospatiale, de la bijouterie et de la transformation des minéraux), des organisations de la société civile, l’USAID, le Département d’État américain, le Département du travail américain, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ) et la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs. Bokulaka