Politique

La reddition des comptes 2018 adopté à l’Assemblée Nationale

La reddition des comptes 2018 adoptée à l’Assemblée nationaleL’Assemblée nationale a adopté ce mardi le projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice 2018. Ce, après approbation par l’Assemblée plénière, des conclusions du rapport y relatif de la commission ECOFIN. Le texte voté est directement envoyé au Sénat pour une seconde lecture.  Les députés nationaux ont poursuivi ce mardi 03 decembre 2019, leurs travaux relatifs à l’examen et adoption du projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice 2018. A noter que ce texte de loi présenté et défendu dernièrement par le ministre des Finances, Sele Yalaguli, ayant été déclaré recevable par la plénière, a été transmis à la commission ECOFIN pour examen approfondi.Voilà pourquoi, la séance plénière de ce mardi à la Chambre basse du Parlement était consacrée à l’examen et adoption du rapport y afférant de cette commission présidée par le député Udps Rémy Massamba. Après l’audition dudit rapport, un débat général a été lancé, au cours duquel les députés nationaux ont soulevé des préoccupations auxquelles Rémy Massamba a répondu séance tenante. Toutefois, il sied de signaler que la commission ECOFIN qui venait de travailler durant onze jours sur ce projet de loi, a émis quelques observations sur le travail du Gouvernement. Parmi lesquels, la faible affectation aux dépenses d’investissement; le financement des projets non budgetisés; la faible capacité de mobilisation des fonds; le dépôt tardif des documents à la cour des comptes; la faible consommation des crédits par certains secteurs; le dépassement exageré par d’autres…. Il faut aussi souligner que les interventions des deputés nationaux sont allées dans le sens de la lutte contre la corruption et la maximisation de recettes publiques. La commission ECOFIN a à cet effet demandé que les moyens suffisants soient accordés à la Cour des Comptes pour lui permettre de remplir sa mission constitutionnelle. A la suite su débat général, l’Assemblée plénière a approuvé les conclusions de ce tout premier rapport de la commission ECOFIN de cette législature. Procédure parlementaire oblige, les députés nationaux ont ensuite procédé au vote article par article de ce projet de loi soumis à leur deliberaton. Ainsi a été voté, après amendements, ce projet de loi portant réddition des comptes de l’exercice 2018. Le texte est donc transmis pour seconde lecture à la Chambre haute du Parlement qui dispose de 10 jours maximum pour délibérer. A savoir, le vote de cette loi sur la reddition des comptes est un préalable à l’adoption par les deux Chambres parlementaires, du projet de loi des finances de l’exercice 2020, dont le texte se trouve déjà à la commission ECOFIN pour examen approfondi. Signalons qu’à l’ouverture de la plénière de ce jour, la Présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda, a fait observer une minute de silence en signe de compassion et de solidarité à l’endroit de toutes les familles eplorées à la suite de derniers évenements tragiques à Kinshasa et à Beni au Nord-Kivu. Une autre séance plénière est convoquée à l’Assemblée nationale ce mercredi 04 décembre en début d’après-midi, consacrée à l’audition du Vice-Premier ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité ainsi que du Ministre de la Défense, sur la situation sécuritaire à Béni et à Kinshasa. Bokulaka