Développement Economie

En visite au FPI
Julien Paluku encourage les jeunes et les femmes à concevoir des projets de développement

Le ministre de l’industrie, M. Julien Paluku Kahongya, a effectué sa toute première visite au siège du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), ce mercredi 27 novembre 2019. C’était dans l’objectif de se faire une idée sur comment le travail se fait dans cette entreprise du portefeuille de l’Etat congolais. Mais aussi, de se rendre compte des problèmes auxquels est confronté le personnel du FPI. C’est-à-dire, comprendre le contexte dans lequel les agents et cadres du FPI travaillent, et leur faire connaitre la vision de son ministère en vue de créer des millionnaires en Rd Congo. A son arrivée, le ministre de l’Industrie était reçu par le directeur général du FPI, M. Patrice Kitebi et par tout le personnel. Et il a procédé à la visite guidée du bâtiment administratif du FPI avant de communier avec tout le personnel. Prenant la parole, Julien Paluku a rappelé que la vision du Chef de l’Etat est de voir au moins vingt millions de Congolais sortir de la pauvreté. L’industrialisation étant la base du développement et le facteur de croissance, a-t-il souligné, le Fonds des promotions de l’industrie se veut être un instrument qui accompagne cette vision. Le ministre a donc appelé le FPI à contribuer à la création réelle des richesses. « Quand on a créé le FPI, ce n’est pas de l’argent que nous allons nous partager. C’est de l’argent qu’on doit encore remettre à la population qui élabore des bons projets », s’est-il adressé au personnel du FPI.Dans cette même adresse, il a dévoilé des stratégies mises en place par le Ministère de l’Industrie pour le développement du pays. Et il a sollicité l’accompagnement du FPI pour que la réussite soit certaine. En outre, le ministre Paluku a à cette occasion, demandé aux évaluateurs de ne pas mettre beaucoup de temps pour étudier les projets déposés par des Congolais. Il a aussi dénoncé des pratiques de corruption du passé, lesquelles consistaient à laisser les pourcentages aux évaluateurs des projets. Il a surtout encouragé les femmes et les jeunes congolais porteurs des bons projets, de frapper à la porte du FPI pour accéder aux financements, au cas où leurs projets répondaient aux exigences du fonds. Il leur a également appelé à concevoir des projets susceptibles de booster l’économie nationale et de créer réellement la classe moyenne, selon le vœu du Président de la République Félix Tshisekedi. Patrice Kitebi rassure l’accompagnement du FPI au GouvernementAuparavant, le Dg du FPI Patrice Kitebi dans son mot de circonstance a estimé qu’il était temps de travailler pour la promotion l’industrie locale afin de répondre au rendez-vous du donner et du recevoir. Et il a salué la venue de Julien Paluku à la tête du Ministère de l’industrie. « Nous le FPI, nous sommes les bras séculiers du Gouvernement en matière du développement industriel, et nous sommes entièrement au service des politiques publiques. Notre action doit s’aligner sur les priorités des actions gouvernementales », a-t-il déclaré, tout en rassurant l’accompagnement du FPI à la vision du ministre de l’industrie, celle de parvenir à la création de la richesse. Patrice Kitebi a par ailleurs vanté la montée en puissance du FPI. Il a rassuré de la disponibilité de son établissement à travailler sur la mobilisation des ressources, et sur le recouvrement pour mieux financer des projets.Il a également souligné que le programme du Fonds pour la promotion de l’industrie prend en compte un certain nombre d’axes stratégiques de quinze piliers du programme gouvernemental qui sont en adéquation avec la mission du FPI. Bokulaka