Développement

Protection de l’environnement : Jeanne Ilunga Zaina pour des solutions concrètes et innovantes

Au nom du ministre Claude Nyamugabo, la vice-ministre de l’Environnement et Développement durable, Dr Jeanne Ilunga Zaina, a procédé ce jeudi 28 novembre 2019 au centre catholique CEPAS dans la commune de la Gombe à Kinshasa, à la clôture officielle des travaux de l’atelier de formation et de sensibilisation sur le genre et la résilience au changement climatique. Lesquels travaux ont été ouverts également par elle-même le lundi dernier. Dans son discours de cloture, elle a félicité les participants pour le travail abattu pendant ces 3 jours, avant de les inviter à sensibiliser à leur tour d’autres populations. Ce, en vue de pouvoir constituer une armée d’agents de protection de l’environnement, tant en milieux urbains que ruraux, qui seront porteurs des solutions concrètes et innovantes sur lesquelles la Rd Congo va compter.Poursuivant son argumentaire, la vice-ministre Jeanne Ilunga a aussi exhorté chacun des participants à prendre conscience de l’importance de la lutte contre les changements climatiques pour un développement durable du pays.Signalons que cet atelier a été sanctionné par un communiqué final lu par le rapporteur avant la cérémonie de clôture. Lequel épingle quelques recommandations. Parmi lesquelles ; la vulgarisation des bonnes pratiques contre les changements climatiques; la sensibilisation de la population surtout en donnant des moyens necessaires aux femmes leur permettant de mener à bien la lutte contre le réchauffement climatique.Il sied de signaler que peu avant la remise des certificats aux participants, Mme Fifi Falasi, la  chargée de programme de la Fondation Hanns Seidel a indiqué que les participants à cet atelier sont suffisamment outillés sur les notions des effets néfastes des changements climatiques ainsi que sur la résilience du genre.En effet, la survie de la femme rurale est menacée. D’où la necessité de renforcer son rôle dans l’adaptation au dérèglement climatique, a-t-elle souligné. Bokulaka