Développement

Environnement
La vice-ministre Jeanne Ilunga Zaina a lancé ce lundi les assises sur le genre et la résilience au changement climatique 

Il s’est ouvert ce lundi 25 novembre 2019 à Kinshasa, un atelier de formation et de sensibilisation sur le genre et la résilience au changement climatique. Ces assises se tiennent au centre catholique CEPAS dans la commune de la Gombe et plusieurs orateurs sont intervenus à ce sujet traitant sur la lutte contre le changement climatique. Parmi lesquels, le directeur général des Forêts, M. José Ilanga Lofonga, le secrétaire général à l’Environnement et Développement durable, M. Benjamin Toirambe Bamoninga, et la chargée de programme de la Fondation Hanns Seidel, Mme Fifi Falasi. Dans son mot d’ouverture, Mme la vice-ministre de l’Environnement et Développement durable, Dr Jeanne Ilunga Zaina, a signifié que le Ministère de l’Environnement s’engage à lutter contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles dans la mise en śuvre de la politique du Gouvernement en matière de protection de l’environnement. « Point n’est besoin de rappeler que les femmes, une fois impliquées, seront des meilleurs agents de protection de l’environnement en milieux urbains comme en milieux ruraux », a-t-elle indiqué. La vice-ministre Zaina a rappelé à l’auditoire comment le monde a pris conscience des enjeux du changement climatique dont les effets sont devenus plus évidents. Par ailleurs, a-t-elle ensuite expliqué, le changement climatique mobilise aujourd’hui des énergies et moyens colossaux. Abritant le 2ème plus grand massif forestier tropical au monde avec une superficie de 155 millions d’hectares, la Rdc est confrontée, comme d’autres pays du monde, aux problèmes cruciaux liés aux effets du changement climatique, a-t-elle affirmé. En outre, la vice-ministre de l’Environnement et Développement durable a invité les participants à mieux suivre les travaux de cet atelier qui va contribuer au renforcement de leurs capacités sur le genre en vue de la résilience de tous face au changement climatique. Bokulaka