Budget Culture Développement Divertissements

RDC : Construction du Centre culturel et artistique de l’Afrique centrale ILUNGA ILUNKAMBA AUTORISE LA REPRISE DES TRAVAUX

centre culturel de l'afrique central

C’est désormais acquis, la construction du grand Centre culturel et artistique de l’Afrique centrale ainsi que du bâtiment devant abriter l’Institut national des Arts (INA). Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a effectué une visite, le lundi 14 octobre 2019, sur le site situé en face du Palais du peuple dans la commune de Lingwala, lequel va accueillir les infrastructures du Centre et Institut cités ci-avant. Les travaux y inhérents, arrêtés depuis quelques temps, ont repris après autorisation du Premier ministre à Pius Muabilu et Guillaume Manzolo, respectivement ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et habitat, et ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, de prendre deux arrêtés : l’un portant report de l’arrêté du 14 octobre 2016 et l’autre portant désaffectation d’une portion de terre en faveur de la coopération sino-congolaise.

Les travaux de construction desdits bâtiments sont confiés à une firme chinoise, Beijing Urban Construction Group. Les travaux sont programmés sur une période de 30 mois pour un coût évalué à 100 millions USD. Après l’étape du site de Lingwala, le chef de l’exécutif national est retourné à la Primature, cette fois-là pour présider la cérémonie proprement dite de signature de deux arrêtés ministériels sus évoqués pour rendre effectif la réalisation du don du gouvernement chinois à la RDC.

La signature de ces deux arrêtés ministériels ont eu pour effet d’enlever les zones d’ombres avec la superposition des arrêtés en abrogeant celui qui attribuait la même concession à la société « Richesse Taylor ». Selon Guillaume Manzolo, ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, le Centre culturel et artistique dont question est l’un des plus grands de l’Afrique centrale. Il va constituer une source innovante pour le Trésor public et va redonner à la RDC sa place de leader dans le monde de la culture africaine. Guillaume Manzolo n’est pas allé par le dos de la cuillère pour reconnaître les investissements culturels de plus de 8 milliards USD du Nigeria, lesquels lui confèrent une place de choix en Afrique avec son industrie cultuelle « Nollywood » qui versé au Trésor public nigérian 11 à 12 milliards USD. À en croire Guillaume Manzolo, la RDC, avec sa diversité culturelle plus importantes que le Nigéria, peut faire mieux en dépassant ce dernier, avant de renchérir que la culture c’est un produit que nous pouvons mettre sur le marché et en tirer des bénéfices énormes au profit de notre Trésor public. Pius Muabilu, ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et habitat, a rappelé l’engagement fermé du gouvernement central à œuvrer dans le respect strict des lois de la République au lendemain de la prise de fonctions.
DAVID MUTEBA KADIMA