Développement Politique

Ayant réuni les jeunes de Kwilu, Kwango et Mai-ndombe… AUBIN MINAKU PRÔNE L’UNITÉ DU GRAND BANDUNDU

Le découpage territorial avait certes pour mobile de rapprocher les administrés des entités, au vu de l’immensité de certaines provinces. Cependant, dans l’entendement de l’honorable Aubin Minaku, président honoraire de l’Assemblée nationale, toute fille et tout fils de l’espace grand Bandundu doit prôner l’unité. Le découpage n’est que sur la forme. C’est toujours dans le souci de maintenir la flamme de l’unité que Aubin Minaku se lève chaque fois pour offrir des cadres qui mettent ensemble ses contemporains de Kwango, Kwilu et Mai-ndombe. Pas plus tard qu’au lendemain de la publication du gouvernement Ilunkamba, l’ancien speaker de la chambre basse du Parlement a organisé une réception en l’honneur des personnalités élevées en dignité au rang de vice-premier Ministre, ministre d’État, ministre et vice-ministre. Le samedi 12 octobre dernier, il a encore réitéré l’exploit en invitant dans sa résidence, les jeunes de l’espace grand Bandundu, et ce, de toutes tendances confondues. Dans sa démarche, Aubin Minaku ne vise qu’à maintenir l’esprit d’unité malgré le découpage territorial.

Aubin Minaku, ce leader incontesté d’Idiofa, a rappelé la nécessité de militer tous, comme un seul homme, pour le développement de l’espace grand Bandundu et de regarder tous dans la même direction pour conduire à bon port les « 3 en 1 », c’est-à-dire Kwilu, Kwango et Mai-ndombe. Le développement, a renchéri Aubin Minaku, ne pourra être rendu possible que grâce à l’implication de toutes les forces sous un leadership partagé. Il a, par ailleurs, annoncé certaines réalisations des projets dans un futur proche. Aubin Minaku, n’est pas allé par quatre chemin pour s’adresser à ses frères et sœurs. Son message, à la fois fort et interpellateur, n’a pas laissé indifférent les jeunes de l’espace grand Bandundu, qui ont remercié leur hôte pour son attachement aux intérêts des trois provinces qui en réalité ne sont qu’une seule ! L’ambiance était bon enfant que les invités d’Aubin Minaku ont eu du mal à se séparer de leur leader. Ils ont émis le vœu de voir ces occasions se multipliées à la longue. Aubin Minaku, sans hésitation, leur a répondu qu’ils sont les bienvenus chez lui !
DAVID MUTEBA KADIMA