Justice

La lévée de l’immunité parlementaire de Mukebayi un cas qui pourrait faire jurisprudence pour Atou Matubuana (kin24.info)

Le bureau de l’assemblée provinciale du Kongo Central, va statuer ce mercredi 18 septembre, sur le réquisitoire du Procureur- général près la Cour de cassation aux fins d’obtenir l’autorisation de poursuites contre le gouverneur Atou Matubuana suite à l’ affaire de scandal sexuel.

Cette nouvelle de l’assemblée provinciale, a été mal appréhendée chez certains internautes. Ces gens, jugent « illégale » la procédure prise par le bureau de l’assemblée provinciale du Kongo Central dont l’honorable Pierre Anatole Matusila est président.

Pour eux, aucune disposition légale autorise au bureau de l’Assemblée provinciale de décider à la place de la plénière.

Vu l’urgence, il s’avère impérieux d’avouer que le bureau de l’Assemblée provinciale a fait savoir que  la procédure,  respecte bel et bien le principe de l’inviolabilité des parlementaires.

Pour rappel, le  bureau de l’assemblée provinciale du Kongo central va se réunir pour permettre à la justice de faire son travail, comme ce fut le cas du bureau de l’assemblée provinciale de Kinshasa dirigée par l’honorable Godé Mpoyi. Qui en date du mardi 10 septembre dernier, en pleine période de vacances parlementaires, a décidé de lever l’immunité parlementaire de l’un des leurs collègues, Mike Mukebayi. Affaire à suivre.

La rédaction.