Politique

Antoine Ghonda ferait un « bon » gouverneur du Kongo Central pour 85 % des Ne KONGO

Le scandal sexuel impliquant le gouverneur du Kongo central, Atou Matubuana et son vice Justin Luemba paraît dorénavant une insulte qu’aucun Ne Kongo ne supporte.

Ainsi, l’interim assuré par le ministre provincial de l’Intérieur et le réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation aux fins d’obetenir l’autorisation de poursuites contre le gouverneur Atou Matubuana, laissent à croire que la mise en place d’une nouvelle équipe de l’exécutif provincial n’est plus qu’une question de quelques jours. Le prochain gouverneur de la province du Kongo Central doit certainement posséder les compétences et qualités qui vont lui différencier de son prédécesseur qui n’aurait pas pu mieux faire preuve de maturité dans la gestion de la res publica provinciale. Le ledearship du prochain gouverneur va justifier toute la somme d’efforts,
d’énergies et d’espoirs investis par le peuple Ne Kongo comme le prix de la paix, de la concorde et de la volonté collective de poursuivre jusqu’à bon port le développement de la province du Kongo Central.

Certes, le 13 mai dernier lors du lancement d’un séminaire pour
les gouverneurs des provinces, le Président Félix Tshisekedi a briefé sa vision aux gouverneurs qui sont ses représentants dans leurs provinces respectives. Ladite vision se décline autour de 4 axes stratégiques qui sont: l’homme, la croissance économique, la bonne gouvernance et la société solidaire.

Mais qui est ce pion majeur Ne Kongo, que peut matérialiser la vision du chef de l’état, sans susciter les grondements sourds de réprobation de la population?

Nous nous sommes exercés (la rédaction de kin24.info) à un mini-sondage d’opinion aux cours de nos
investigations au sein de la population du Kongo central sur cette
question cruciale. Nous publions ici les conclusions de nos enquêtes d’opinion réalisées sur la toile à travers les réseaux sociaux, au Kongo central pied à pied et à l’intérieur du pays par téléphone.
Dans l’ensemble, les personnes sondées plébiscitent que seul Antoine Ghonda reste l’homme providentiel pour succéder à Atou Matubuana
au poste de Gouverneur du Kongo Central.

La rédaction.