Politique

Rififi au PALU et Alliés : la suspension de lokondo, Lumumba et Mutiri viole l’acte constitutif de ce regroupement

Dans une correspondance datée du mercredi 14 août, Henri Thomas Lokondo, Elvis Mutiri wa Bashara et Hyancinthe Richelieu Lumumba, respectivement 1er, 2ème vice-présidents du regroupement et rapporteur adjoint du bureau exécutif, ont rejetté la sanction prise mardi 13 août, par le Président du Palu et Alliés, Lugi Gizenga contre eux.

A travers cette correspondance, les trois personnalités font observer à Lugi Gizenga que sa décision viole les articles 11 et 16 de l’Acte constitutif du PALU-A et appellent le coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC) à ne pas considérer la liste des ministrables lui transmises par Lugi Gizenga.

Pour rappel, Lokondo tout comme Mutiri et Lumumba sont sanctionnés pour avoir remis en cause les actions du regroupement et brisent ainsi la loyauté envers les objectifs poursuivis par l’autorité de la plateforme.

Nzola Meshac Obrian