Politique

AFDC-A: M.Bahati, politiquement affaibli, se jette dans un vide, alors que Nene Ilunga prend le leadership de regroupement.

Le Mardi 9 juillet dernier, la conférence des présidents des regroupements politiques membres du Front Commun pour le Congo – FCC – a décidé de suspendre à une durée indéterminée, le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo et président du groupe parlementaire AFDC-A, de la plate-forme – car ses « actes portent atteintes aux intérêts politiques du FCC ( ….) Bahati Lukwebo s’inscrit dans une position d’auto-exclusion au regard de son comportement récidiviste ».
De ce fait, la conférence a demandé au regroupement Alliance des forces démocratiques pour le Congo et alliés (AFDC-A), de se choisir un autre responsable pour représenter le regroupement aux instances de la coalition.

Il sied de rappelé, que déjà la veille, la même structure avait sommé Bahati de faire amandes honorables – suite à sa candidature controversée au perchoir du Sénat RDcongolais -alors que sa famille politique avait déjà retenu celle de Alexis Thambwe Mwamba – un choix concerté – et coopté par son autorité morale le Président de la République Honoraire et Sénateur à vie Joseph Kabila Kabange.

En effet, le choix de Joseph Kabila est venu court-circuiter les ambitions personnelles de Modeste Bahati Lukwebo, qui visait précisément ce même poste.

*Modeste Bahati, déplumé et politiquement affaibli, se jette dans un vide incertain…*

À travers une déclaration politique le mercredi 10 juillet dernier, la députée nationale, Secrétaire Générale Adjointe de l’ADFC et Présidente du groupe parlementaire AFDC-A Néné Ilunga Nkulu – entourée des quelques élus et cadres dont le Secrétaire Général de l’AFDC, Dianda – a annoncé avoir pris acte de la décision de la conférence des présidents de suspendant leur président l’honorable Modeste Bahati. Tout en réitérant leur soutient inconditionnel à Alexis Thambwe Mwamba – candidat aligné de FCC, Nene Ilunga a promis de proposer leur nouveaux représentants au sein du FCC, comme l’a exigé la conférence des présidents des groupes parlementaires de la plate-forme le 9 juillet dernier.

*Nene Ilunga prend le leadership de L’AFDC-A LOYALISTE.*

C’était prévisible et nous l’avons souligné dans notre précédente analyse que les fissures devaient inévitablement apparaitre au sein du parti politique AFDC d’abord et dans le regroupement politique AFDC-A en suite.

 » __Nous avons mis en place une coordination de 5 personnes. Nous avons pensé qu’on pouvait laisser une dame comme coordinatrice et nous avons des coordinateurs adjoints, dont moi-même et puis le Secrétaire Général de l’AFDC, monsieur Dianda. Nous sommes à 5 qui assurons le leadership de l’AFDC-A et traitons avec le FCC, en attendant que l’honorable Bahati puisse peut-être revenir à la raison »,_ a déclaré Steve Mbikayi – président du parti travailliste et membre de l’AFDC-A – ce jeudi 11 juillet sur les ondes de la radio Top Congo.

Guy MOMAT
Analyste Politique.