Culture Développement Social et famille

Enseignement spirituel et humaniste… PASTEUR KABUNDI WA LESA SE MONTRE pragmatiques

Qu’on se le dise ! l’Église Centre de Réveil Spirituel, sous la direction spirituelle du Pasteur Kabundi wa Lesa, a mis à l’épreuve la foi de ses quelques ouailles. En effet, on suppose qu’il a déjà enseigné à ses fidèles qu’est-ce que la foi et comment se manifeste-t-elle. Le dimanche 19 mai 2019, cet homme de Dieu a procédé, en quelque sorte, à une évaluation de ses enseignements. Il voudrait savoir aussi comment ses auditeurs assidus perçoivent ses prédications. Une seule question était posée : « Que voudrais-tu que Dieu fasse pour toi? ». Les réponses ont fusé de toutes parts. Mais deux ont retenu l’attention et la manière dont chaque personne entend le message venant de DIeu via le Pasteur Kabundi wa Lesa.

La première maman a voulu qu’on lui donne l’occasion de vendre le « fufu », c’est-à-dire la farine de maïs et manioc. Ici le Pasteur lui a « reproché » cette vision de comprendre et de voir Dieu agir. Nous ajoutons pour dire : une étroitesse d’esprit qui limite Dieu aux petites choses. Quand le Pasteur lui a demandé de voir loin et grand, elle s’est alors limitée à faire le trafic Kinshasa – Lufu. Mais, le Pasteur a ajouté pourquoi pas aller plus loin, par exemple au lieu de Lufu, commencer les grandes affaires en allant en Chine. Et séance tenante, l’homme de Dieu Kabundi wa Lesa a demandé à ce que cette maman soit encadrée pour un voyage en Chine. De la parole à l’acte, des offrandes ont fusé de partout. Et comme si cela ne suffisait, le Pasteur lui a, enfin, donné toutes les offrandes lui destinées. Et la collecte à l’appel des fonds a été programmé pour le dimanche 26 mai 2019. Par ailleurs, cette maman a été gratifiée par des cadeaux de la part de certaines mamans de l’église.

Une autre maman à répondre à la question a dit tout simplement : « Je voudrais que Dieu fasse ce qu’il te dira ». Ici, elle démontre sa foi. En effet, Dieu a un plan merveilleux pour nous, non de malheur, mais de bonheur. Mais, l’homme en général ne cherche pas ce plan. Il fournit des efforts inhumains pour que sa propre volonté soit faite et non celle de Dieu. Voilà pourquoi, en fin de comptes, l’homme échoue. Par ailleurs, Dieu accomplit notre propre volonté (Nombre 14 : 28 – Je vous traiterai selon ce que vous me dites aux oreilles). Ici, le mérite du Pasteur Kabundi wa Lesa, c’est réveiller l’esprit de l’homme qui sommeille en lui et qui ne s’accorde pas avec l’esprit de Dieu.

Quant à nous, Ndlr : il n’est pas bon d’être seul heureux parmi tant d’autres semblables dans la misère. Il faut savoir partager avec les autres. Sans oublier qu’il faut faire aux hommes ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous. C’est le résumé de la loi et des prophètes (Matthieu 7:12).

DAVID MUTEBA KADIMA