Politique

Candidature de jeannine Mabunda à la tête du bureau de l’Assemblée nationale ,BARBARA KANAM appelle à un vote pour la méritocratie

Le parcours de jeannine Mabunda nous donne un certain aperçu de ce que peut être la présidence de l’assemblée nationale avec elle . C’est ce qu’a déclaré à notre rédaction l’artiste musicienne et actrice politique BARBARA KANAM.

Après avoir observé le processus électoral en cours pour la constitution du bureau définitif de l’assemblée nationale, BARBARA KANAM estime que Jeanine MABUNDA est la personne idéale pour diriger la chambre basse du parlement au regard de son parcours professionnel.

BARBARA KANAM MUTUND estime que le parcours de l’ancienne ministre du portefeuille Jeanine MABUNDA est un exemple de réussite pour toutes les congolaises. Elle sera probablement Présidente de la Chambre basse de notre Parlement. Elle est le mérite. Je la soutiens personnellement. a-t-elle déclaré.

« Je suis convaincue que son élection à la tête du bureau définitif de l’Assemblée nationale sera une grande victoire pour le combat de la femme, en particulier, et pour le peuple congolais, en général.c’est aussi la victoire de la méritocratie car cette femme a un parcours éloquent qui la place dans une certaine mesure au-dessus de la mêlée et en avance par rapport à l’autre candidat. », a renchéri la Diva africaine.

Il faut signaler qu’à l’instar de la star Barbara Kanam, beaucoup d’autres femmes des organisations professionnelles, de la société civile et des partis politiques soutiennent la candidature de Jeannine MABUNDA, à la tête de l’Assemblée nationale. Elue députée nationale dans la province de la Mongala, rappelle-t-on, l’ex- ministre du Portefeuille a déposé officiellement, le jeudi 18 avril 2019, sa candidature au Palais du peuple.

Pour ce qui concerne la carrière musicale de Barbara Kanam, il faut noter que la chanteuse congolaise se trouve actuellement en Afrique du Sud. L’auteur de la chanson « Jardin d’Amour » et son groupe Kanam Music vont donner quelques spectacles ce week-end, à Johannesburg.