Politique

SOMMET CONJOINT CIRGL-SADC A BRAZZAVILLE SUR LE PROCESSUS ELECTORAL EN RDC : REACTION DU PRESIDENT DE LA LIGUE DES JEUNES DU PARTI DU PEUPLE POUR LA RECONSTRUCTION ET LA DEMOCRATIE

Sommet conjoint cirgl-sadc a brazzaville sur le processus electoral en rdc : reaction du president de la ligue des jeunes du parti du peuple pour la reconstruction et la democratie


COMMUNIQUE N°003/12/PPRD/LJ/PN/PPL/2018

La Ligue des Jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en sigle, a suivi par la voie des ondes la tenue d’un mini-sommet conjoint des Chefs d’Etats de la CIRGL et de la SADC en date du mercredi 26 Décembre 2018 dont l’objet principal était le processus électoral en République Démocratique du Congo, mini-sommet auquel cette dernière n’a pas été conviée.

Tout en fustigeant cette approche étrange, la Ligue des jeunes du Parti du peuple rappelle aux partenaires sous-régionaux que la matière électorale est d’abord et essentiellement une question de politique intérieure et, par conséquent, relève du domaine de souveraineté de la République Démocratique du Congo. Partant, toute démarche de nature à méconnaître cette évidence fondamentale ne peut qu’être perçue comme une tentative d’atteinte à la souveraineté de l’Etat congolais.

A cet égard, la Ligue des jeunes du Parti du Peuple réaffirme la détermination du Peuple congolais à sauvegarder et défendre la souveraineté de sa patrie et ce jusqu’au sacrifice suprême.

Considérant que l’avenir de notre pays ne peut être décidé sans nous, la Ligue des jeunes du Parti du peuple invite les partenaires sous-régionaux de la République Démocratique du Congo au respect des principes fondamentaux régissant la coopération entre les Nations civilisées tels que coulés dans les pertinents instruments juridiques régionaux et internationaux.

La Ligue des jeunes du Parti du peuple invite les forces politiques et forces vives de la Nation congolaise à s’approprier le processus électoral pour la consolidation de notre démocratie, gage de la stabilité et du développement de notre pays.

Les prochaines élections doivent être un moment de consolidation de notre démocratie dans la paix et la cohésion nationale, et nullement une occasion de brader notre souveraineté.

Fait à Kinshasa, le 27 Décembre 2018

Papy PUNGU LWAMBA

Président National