Politique

Journée d’éducation électorale… Me EMMANUEL OTSHUDIEMA BENGA RAPPROCHE SA BASE DE LA MACHINE À VOTER

Samedi 10 novembre 2018, les jeunes de la Gombe ont pris d’assaut le cadre de la paroisse Fatima et ses environs. Ils ont été vraiment nombreux à répondre à l’invitation de l’un d’eux, Me Emmanuel Otshudiema Bengu, candidat n°18 à la législative provinciale à Gombe pour le compte du regroupement politique « G18 ».

À l’approche du vote du 23 décembre prochain, Me Emmanuel Otshudiema Bengu a réalisé combien il était impérieux d’éclairer les électeurs, le cas d’espèce, les siens, sur l’utilisation de la machine à voter.

L’échantillon de la population de la Gombe qui a fait le déplacement de la paroisse Fatima ont expérimenté le vote avec la machine à voter que la CENI met à la disposition de ceux qui en font la demande. Les bruits autour de la machine à voter, à en croire Me Emmanuel Otshudiema Bengu, résulte d’une psychose politicienne entretenue par certains acteurs politiques en mal de positionnement. (Ndlr : Nous sommes à l’heure de l’innovation, nouvelles technologies de l’information).

Par leur présence nombreuse à la journée d’éducation électorale, la population de la Gombe a planté les premiers jalons de la compréhension et de la sensibilisation de la machine à voter.

Dans une approche pédagogique, la CENI a dépêché un expert qui a suffisamment fourni des éclaircissements sur la machine à voter. Sans ménagement, Me Emmanuel Otshudiema Bengu a exhorté sa base de la Gombe en leur disant de ne pas prêter oreille à tout discours de nature à perturber le processus électoral. Alors que nous voulons d’une Gombe meilleure maintenant par sa représentation au parlement provincial de Kinshasa, agissons ensemble pour le changement de notre commune, a martelé Me Emmanuel Otshudiema Bengu.
DAVID MUTEBA KADIMA