Développement Monde

Mot d’ introduction du Docteur Kodjo Ndukuma à la Table-ronde du Sommet de l’OIF sur la souveraineté numérique tenue en Arménie

Comme prévu, la table ronde sur les « Enjeux et perspectives de la souveraineté numérique dans l’espace Francophone » présidée par Armen Sarkissian Président de la République d’ Arménie, a débutée ce mercredi 10 octobre au centre Tumo, Erevan, Arménie. En marge de cet événement, le professeur Kodjo Ndukuma a participé à l’ouverture de ce forum international.

Trois messages clés

« Pour paraphraser le Général 2S Watin Augouard et Annie Blandin-Obernesser dans leurs opus respectifs se rapportant à la vision stratégique de la souveraineté numérique, cette dernière est tributaire de la capacité de recherche et de developpement qui garantisse une meilleure indépendance au regard des innovations technologiques.

Cette indépendance, dans l’enchaînement des parties du Globe et dans l’échange des flux transnationaux à l’ère numérique, procède de la construction de cette souveraineté avec des champions industriels, globaux, locaux ou régionaux, des efforts en formation des intelligences numériques mais aussi des acteurs publics/privés sur les usages et le contrôle des artefacts technologiques (les jeunes et les femmes étant des cibles et atouts incontournables).

C’est aussi décider par la norme et s’orienter par la politique face aux enjeux et transformations sociétales présentes, en cours et à venir de la révolution numérique.
Tous nos centres d’intérêt se tiennent. Merci beaucoup. » Dr Pr Kodjo Ndukuma.