Monde Politique

À la suite du séjour du Conseil de sécurité des Nations-Unies à Kinshasa… JOSEPH KABILA ENCOURAGÉ ET FÉLICITÉ POUR DES PROGRÈS RÉALISÉS EN RDC

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, a reçu, en audience le samedi 6 octobre 2018 dans son cabinet de travail au Palais de la Nation, une importante délégation du Conseil de sécurité des Nations-Unies. Ladite délégation a été conduite auprès du Chef de l’État par François Delettre, représentant permanent de la France à l’ONU.

Au centre de leur entretien, l’on a évoqué la situation sécuritaire en RDC et le processus électoral. 15 diplomates ont constitué l’ossature de cette délégation dont Leïla Zerrougui, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en RDC, et cheffe de la MONUSCO. Le Chef de l’État congolais et ses interlocuteurs se sont penchés sur les questions autour de paix, sécurité, stabilité des institutions de la République et le processus électoral, notamment l’organisation des élections du 23 décembre prochain.

Cette rencontre a donné l’occasion aux hôtes de Joseph Kabila de saluer les progrès réalisés en RDC sous la bénédiction de Joseph Kabila. Par ailleurs, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a exprimé sa volonté d’accompagner la RDC afin de relever ensembles d’autres défis.

Au sortir de cet entretien, François Delettre a, au nom de sa délégation, remercié collectivement le président Joseph Kabila qui a pris de son temps pour ce faire. Cet entretien naturellement était, sans doute, à en croire François Delettre, le moment fort de la mission du Conseil de sécurité des Nations-Unies à Kinshasa. Nous avons marqué, a fait savoir François Delettre, avec mes collègues du Conseil de sécurité, la volonté du Conseil d’accompagner la RDC sur le chemin de la paix, de la stabilité et de la prospérité.

Les élections du 23 décembre prochain marquent une opportunité historique sur chemin. Elles ouvrent en effet la voie à une première transition démocratique et pacifique du pays. C’est pourquoi, il est crucial que les élections du 23 décembre prochain soient crédibles et transparentes, et se tiennent dans un climat apaisé. Tel est l’objectif central du Conseil de sécurité en soutien, encore une fois, en RDC. Et donc, le Conseil de sécurité a salué des progrès importants qui ont été accomplis en ce sens et rappelé les étapes qui sont devant nous pour permettre le succès des élections du 23 décembre 2018 et leur conférer ainsi leur pleine portée dans le sens de la prospérité, la stabilité et la paix en RDC, a renchéri François Delettre.
DAVID MUTEBA KADIMA