Politique

Territoire de Sekebanza… TONLICH TAMBA NGOLA S’ÉVERTUE AU RENOUVELLEMENT DE LA CLASSE POLITIQUE

La gestion de la res publica ne doit plus être l’apanage de nos arrières-grands-pères, non plus de nos grands-parents. Les enfants d’autrefois l’ont compris. Dans le lot de ceux qui l’ont compris, Tamba Ngola Tonlich en fait partie. Ce dernier, natif de Kinzau Mvuete et il y a grandi avant de s’envoler sous d’autres cieux. Soucieux de la terre de ses ancêtres, Tamba Ngola Tonlich – conservateur de son état – s’est montré trop préoccupé du sort de ses pairs pour lesquels il se positionne en interlocuteur.

Ainsi, il a eu l’ingénieuse idée de réunir les jeunes de Sekebanza, toutes tendances confondues, voilà ce qu’il faut relever dans l’entreprise de Tamba Ngola Tonlich, provisoirement le n°11 sur les listes de la CENI dans le territoire de Sekebanza. Pour cause efficiente, Tamba Ngola Tonlich a organisé un tournoi de football inter-quartiers qui a permis aux jeunes, près de 4.000, de se côtoyer mutuellement et de se mesurer d’ardeur. Pari réussi pour Tamba Ngola Tonlich. Ledit tournoi, disons l’activité politique sous l’égide du natif de Kinzau Mvuete – Tamba Ngola Tonlich, a été ponctuée de deux temps forts. D’abord, l’adresse du n°11 devant 3.000 jeunes qui avaient pris d’assaut le terrain de football qui avait servi de cadre à la rencontre.

Ensuite, Tamba Ngola Tonlich a réuni encore plus de 800 jeunes auxquels il a expliqué sa vision politique. Il a exhorté à ses pairs jeunes à cesser de servir de marchepied aux vieux politiques. D’où son combat pour le renouvellement de la classe politique. Ceci est possible si nous jeunes, nous nous faisons confiance, a renchéri Tamba Ngola Tonlich. Tout en promettant d’être interlocuteur des jeunes, il a révélé son projet à court-terme : rencontre avec les papas, mamans et encore les jeunes avec lesquels il va échanger sur la problématique du désenclavement de Sekebanza qui a la réputation agricole et à encourager les paysans à produire davantage.

Il a aussi évoqué le besoin en eau potable qui se pose avec acuité. Tamba Ngola Tonlich prône une politique de vérité et non celle basée sur le mensonge. Outre les jeunes, on a noté la présence de notables, grands notables, autorités coutumières qui ont accueilli la vision de celui qu’ils ont affectueusement surnommé « Nsusu ya buala », entendez la poule de la basse-cour.

DAVID MUTEBA KADIMA