Elections Politique

Déclarée irrecevable: pourquoi la candidature de Philippe UNDJI à Fizi fait peur ?

Alors que l’éxploitation de son jugement de la cour suprême de justice de 2010 l’ empêchait le droit d’éligibilité pendant 5 ans. Raison pour laquelle, en 2011 il était absent aux élections législatives de l’époque. Lui c’est Philippe Undji, ancien Ministre du Développement rural et Candidat AFDC de modeste bahati lukwebo dans la province du sud-Kivu. Sa candidature à la députation nationale a été jugée non recevable.

Voici les raisons :

L’nalyse juridique dudit jugement, démontre à suffisance que les élections prévues éventuellement en décembre 2018 s’organisent après 8 ans de cette peine prévue à son temps par la loi. Ce qui donnerait la chance à ce candidat d’espoir pour la circonscription électorale de Fizi, un droit d’éligibilité. Car étant rétabli après l’exécution de la peine , dans ses droits civils et politiques en tant que citoyen congolais.

En effet , l’activisme politique de cet ancien ministre idéologiquement mai- mai, résistant de naissance, allait attirer l’attention de plus d’un, on enregistre dans ses multiples sorties politiques poignantes qui font de lui un candidat d’espoir, polupaire à qui on pouvait compter pour conquêrir de part ses convictions politique, la dignité du congo et des congolais. Ce qui pourrait bel et bien le faire autour de sa candidature, une cible par excellence du système politique d’aujourd’hui. Un système qui se caractérise par des analyses à deux vitesses vis-à-vis des certains patriotes épris du changement prometteur pour notre nation.

Ainsi,ses interventions multiples sur la balkanisation du pays lors des différents projets de segmentation du Nord et sud Kivu, sa défense sur le dossier du général retraité et maquisards sikatenda shabani ( près de 80 ans), dorénavant retenu pendant près d’un an sans procès dans les lieux arides de Kinshasa, ses attaques contres le comportement qu’il juge incivique d’un membre du comité stratégique de FCC( BITAKWIRA) manistement vis a vis des notables et icones de sa communauté, tous ces atouts font de cet ancien ministre de développement rural est un homme judicieux.

Tous les congolais, connaissent les méritent scientifiques et techniques de Philippe Undji, pour avoir initier un programme novateur de système de forage d’eau en RDC. Aussi son apport considérable ayant mis fin en 2009-2010 à la maladie EKONZO dans le bandundu à travers le gouvernement muzito Adolphe, font de cet acteur politique un homme rationnel, pragmatique aux problème de la nation et de conviction.

De surcroît, les candidats aux promesses non tenues à la députation nationale dans sa circonscription, n’allaient pas aussi lui faire la coule douce vu sa popularité dans cet territoire révolutionnaire qui a vu naitre le régime Kabila au trône de la RDC.

Car, Ses dénonciations multiples sur le retard de développement de cette entité par rapport aux efforts consentis lors du processus de libération ayant mis fin à la dictature Mobutu et plus de son implication sur la protection de 200 maisons qui devraient subir la méchancetés (destruction ) des hommes du pouvoir de part la position qu’ils occupent, au profit de la construction d’un pseudo aéroport de baraka, expliqueraient en d’autre terme le règlement de compte vis à vis de cet jeune politicien émergent et sauveur de cette contré.

Point n’est besoin de rappeler qu’en politique il n y’a pas des cadeaux et tous les coups sont permis. Contacté au téléphone par notre rédaction, cet technicien en développement rural et démographe estime faire foie à la justice. Conformément à la loi, les instances judiciaires en la matières sont déjà saisie ensemble avec d’autres candidatures de l’AFDC afin qu’elles l’ aident à interpréter ledit jugement et in fine, qu’il soit rétabli dans ses droits.

BK.