Développement

infrastructures routières… JOSEPH KABILA A INSPECTÉ LA VOIRIE URBAINE DE KINSHASA ET A PROMU D’AUTRES GRANDS PROJETS

Dimanche 12 août 2018, le président Joseph Kabila n’était pas de tout repos. Juste après avoir offert le repas de corps aux officiers Généraux, soldats qui se sont distingués sur les hauts faits de guerre et les policiers qui se sont distingués sur leur terrain de commandement, le président de la République, Chef de l’État, a effectué une visite d’inspection de la voirie urbaine de Kinshasa. De 16h à 17h, le Chef de l’État a visité plusieurs communes de Kinshasa. À l’issue de cette visite, le président de la République n’a pas manquer de rendre public d’autres grands projets de modernisation de la voirie qui seront lancés incessamment.

Pour le peu qu’on puisse dire, le président de la République a commencé sa visite, partant de la cité de l’Union africaine, dans la commune de Bandalungwa. Il était accompagné du ministre des Infrastructures et Travaux publics, Thomas Luhaka, et du directeur de son cabinet, Me Néhémie Mwilanya.

Le président Joseph Kabila s’est avant tout arrêté sur le pont Lunda Bululu, site où les pluies diluviennes ont causé d’énormes dégâts matériels, voire de perte en vies humaines lors de la dernière saison pluvieuse. Le père de la nation a donné des injonctions précises à Thomas Luhaka pour une intervention rapide afin d’éviter d’autres tragédies.

C’était une ambiance électrique par la foule en délire électrisée par Joseph Kabila lors de cette visite à la hauteur du pont Lunda Bululu. Le cortège présidentiel a, ensuite, pris la direction de la commune de Mont-Ngafula sur la nationale n°1 totalement rénovée, puis Ngaba. Du rond-point Ngaba, Joseph Kabila est passé par « By Pass » reliant les communes de Lemba, Limete et Matete avant d’emprunter le boulevard Lumumba pour déboucher à la commune de Barumbu, puis Gombe par le boulevard du 30 juin sous l’œil admiratif de la population.

Ces artères qui, auparavant, étaient exiguës et aujourd’hui elles font la fierté des kinoises et kinois. Le ministre des Infrastructures et Travaux publics, Thomas Luhaka, a donné des raisons qui ont poussé le président Joseph Kabila à descendre sur terrain :

– Il voulait lui-même se rendre compte de l’état de la grande voirie de la ville de Kinshasa. Il a des idées claires sur certains sites à aménager;

– il a voulu s’enquérir des avancées des travaux après le curage effectué sur la rivière Makelele, très encombrée, avant l’arrivée des pluies pour éviter les dégâts;

– élargissement de voie à partir de Bandal/Tshibangu (la platebande sera rasée), cela en vue de résorber les embouteillages à ce niveau;

– la dernière saison de pluie a causé beaucoup de dégâts à Kinshasa.

Ainsi, le président de la République a voulu voir si l’on avait pris toutes les dispositions nécessaires pour que nous ne soyons plus surpris lors de prochaines pluies. Les instructions claires nous ont été données, fait remarquer Thomas Luhaka, pour que nous puissions faire le maximum possible pour éviter les dégâts. Nous lançerons bientôt les travaux avec les autorités de la ville de Kinshasa, conclut Thomas Luhaka.

DAVID MUTEBA KADIMA