Sécurité

Ministère de la Défense et anciens combattants… CRISPIN ATAMA TABE DONNE UN SENS PARTICULIER AU REPAS DE CŒUR OFFERT PAR JOSEPH KABILA

Le commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la Police nationale congolaise (PNC) a honoré, le dimanche 12 août 2018, les officiers Généraux nouvellement promus. Dans le lot, il y a eu des soldats qui se sont distingués par les hauts faits de guerre et des policiers sur leur terrain de commandement. Le président Joseph Kabila, commandant suprême des FARDC et de la PNC leur a offert un repas de corps.

Avant ledit repas, les Généraux ont reçu des instructions et des directives spécifiques avant de regagner leurs postes de commandement. Après publication de l’ordonnance présidentielle d’élévation en grade des officiers supérieurs des FARDC et de la PNC ainsi que de leur mise en place. Le ministre de la Défense et anciens combattants, Crispin Atama Tabe, a eu des justes mots pour saluer les hommages rendus par le président Joseph Kabila à ceux qui ont accepté de servir la patrie sous le drapeau.

Le repas de corps intervient au lendemain d’une riche cérémonie de prise d’armes, de passage de bâton de commandement entre le chef d’État-major général entrant et celui sortant, ainsi que la reconnaissance de grades. Le ministre de la Défense et anciens combattants, Crispin Atama Tabe, en se confiant à la presse, a fait savoir qu’il y a peu, le président de la République, avait pris une série d’ordonnance pour nommer les nouvelles équipes devant diriger notre armée. D’autres ordonnances concernaient la mise à la retraite des certains officiers supérieurs et Généraux qui ont bénéficié de décorations.

Toutes ces ordonnances se sont suivies de cérémonies auxquelles vous avez assisté, notamment la passation de commandement, la reconnaissance de grades, la décoration… Avant de prendre part au repas, le commandant suprême des FARDC et de la PNC a fait un briefing aux officiers Généraux qui, déjà, ont pris les fonctions conformément à l’ordonnance qu’il a prise auparavant.

Ce repas de corps intervient avant le déploiement sur terrain de nouveaux promus. Ce repas de corps a été élargi aux soldats qui ont été décorés, y compris les blessés de guerre dont un échantillon venu essentiellement de l’Est, cela comme un grand symbole pour témoigner combien nous communions avec ceux qui ont fait le don de leurs vies pour la nation. Ils sont sacrifiés pour le pays.

Nous avons ainsi partagé un repas avec ceux-là. C’est un symbole que j’ai beaucoup admiré, fait remarquer Crispin Atama Tabe, ministre de la Défense et anciens combattants.

DAVID MUTEBA KADIMA