Politique

Dans la suite du dauphin Shadary… Me GUY MAFUTA : « JOSEPH KABILA A DONNÉ LE CONTENU AU RESPECT DE LA CONSTITUTION »

Enfin, les spéculations n’ont plus la raison d’être! L’opinion congolaise autant que les médias internationaux qui, chaque fois, cherchaient à pénétrer la pensée du président Joseph Kabila. Le 26 janvier 2018, le président Kabila accomplit ses 17 ans à la tête du pays. Il tient une conférence de presse. Une de journalistes, présente au palais de la nation, a insisté sur ce que les Congolais, du reste les dubitatifs, et la communauté internationale attendaient. Le tout premier président de la République, démocratiquement élu, a déclaré haut et fort qu’il respecterait la Constitution.

À ce jour de mercredi 8 août 2018, l’opinion, nationale et internationale, se rend à l’évidence : Joseph Kabila Kabange est, et reste le tout premier président démocratiquement élu et respectueux de sa parole. Me Guy Mafuta, cadre du PPRD, parti dont le président Joseph Kabila est président, a eu des mots justes pour saluer la décision du président Joseph Kabila, ce grand homme politique dont la passion pour le Congo n’est plus à prouver, voire à démontrer.

Répondant à une question de la presse, Me Guy Mafuta a saisi l’occasion pour remercier, à la fois, la Majorité Présidentielle (MP) et le Front Commun pour le Congo (FCC), des structures politiques dont Joseph Kabila est l’autorité morale. En désignant Emmanuel Ramazani Shadary, l’actuel secrétaire permanent (SP) du PPRD, Joseph Kabila vient de prouver indubitativement à la face du monde combien il a donné le contenu au respect de la parole donnée, la sienne.

Le 8 août 2018, pour Me Guy Mafuta, doit rester une journée politiquement gravée sur les annales de l’histoire politique du Congo. Et les militants et cadres du PPRD doivent porter plus haut le choix du président Joseph Kabila. Pour une première fois, le peuple Congolais et la communauté internationale, assistera pour la toute première fois au passage de flambeau entre deux Chefs d’État vivant (un sortant et un entrant). Emmanuel Ramazani Shadary n’est pas un parvenu politique, soutient Me Guy Mafuta.

C’est un enfant maison qui a gravi tous les échelons à la loyale. Il a été nommé vice-gouverneur, à la chute du Maniema en 1996, par le feu président Mzee Laurent-Désiré Kabila d’heureuse mémoire. Aussi, soit-il, déclare Me Guy Mafuta qui a éclairé la lanterne de ceux qui attendent l’éclatement, voire l’embrasement, de la MP comme le FCC. Ils vont se mordre le doigt.

Les sociétaires de la MP et ceux du FCC regardent dans la même direction. Ils soutiendront la candidature unique de la famille politique de Joseph Kabila. Ceci s’explique par la présence de membres (militants et cadres) de la MP et FCC. L’on vous épargne les noms au risque de faire des envieux en cas d’omissions involontaires de certains noms indissociables à la politique congolaise. Pour rappel Me Guy Mafuta est candidat député national à Tshikapa. Le roi est « mort », vive le roi!

DAVID MUTEBA KADIMA