Politique

Élargissement du FCC avec l’adhésion des gouverneurs… NÉHÉMIE MWILANYA : « LE FCC EST UN APPEL DU PRÉSIDENT JOSEPH KABILA À LA RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE DE CONGOLAIS… »

Le satisfecit de Me Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet du Chef de l’État. Mercredi 1er août 2018, les gouverneurs des provinces ont signé leur adhésion au Front commun pour le Congo (FCC). À tout seigneur, tout honneur ! André Kimbuta, gouverneur de la ville de Kinshasa a ouvert la série d’adhésion des gouverneurs en apposant sa signature sur la charte du FCC.

Me Néhémie Mwilanya a salué l’engagement des gouverneurs. Le FCC, ce regroupement, a déclaré le directeur de cabinet de Joseph Kabila, est un appel de celui-ci à la révolution de la conscience de Congolais, et sur la perception que les Congolais ont de leur pays.

Mwilanya a rappelé les différentes « attaques » dont la RDC est victime. Son intégrité territoriale et sa souveraineté toujours en proie. Les artisans de cette sale besogne ne sont autres que certains Congolais qui cèdent aux propositions de ceux qui convoitent la RDC, disons les détracteurs. FCC, poursuit Néhémie Mwilanya, est un projet des hommes et femmes irréprochables.

Autrement, un projet des hommes et femmes qui ont pris conscience de la nécessité de se lever et de changer de cap concernant l’agir individuel et collectif en prouvant leur amour pour la RDC en posant des actes en lieu et place de paroles, c’est-à-dire reconnaître le tort qu’ils ont causé au pays, la RDC.

L’heure a sonné pour se mettre au service de la reconstruction du Congo, a conclu Néhémie Mwilanya.

DAVID MUTEBA KADIMA