Politique

La matinée politique de la Ligue des Jeunes du PPRD… LE PRÉSIDENT PAPY PUNGU GALVANISE SES TROUPES

Mercredi 25 juillet 2018, alors que la CENI ouvrait ses bureaux pour le dépôt de candidatures à la députation nationale et à la présidence de la République, Papy Pungu, président de la Ligue des jeunes du PPRD, a, lui, réuni les jeunes de son parti pour réfléchir autour d’un thème : « La Ligue des jeunes du PPRD face aux enjeux de l’heure ». Au cours de cette matinée politique, les jeunes ont réitéré leur indéfectible soutien à leur leader Joseph Kabila.

C’est ici le lieu de lever toute équivoque lorsque les jeunes du PPRD joignent leurs voix à celle de leur président Papy Pungu en désignant Joseph Kabila comme leur candidat. Quoi de plus normal. Car, plus Kabiliste que les jeunes du PPRD, tu meurs. La déclaration de la Ligue des jeunes du PPRD ne doit en aucun cas déranger.

Le président Joseph Kabila n’en a pas fait allusion à son message à la nation devant le congrès. Même le PPRD ne s’y est pas prononcé. Pour mémoire, en 2006, un candidat à l’élection présidentielle, avait mentionné sur ses affiches son nom suivi de « Président » au lieu de « Candidat président). Alors que c’est Joseph Kabila qui est président.  Bref, à en croire un jeune du PPRD qui a requis l’anonymat, c’est Joseph Kabila qui, selon, eux est candidat.

N’en déplaise à ceux qui voient la chose d’un mauvais œil. D’entrée de jeu, le président de la Ligue des jeunes du PPRD, Papy Pungu, a, dans son mot de circonstance, rappelé que le pays est dans un tournant décisif qui nécessite la responsabilité, la détermination, l’engagement de tout un chacun pour faire face aux différents enjeux qui se profilent à l’horizon.

Le combat mené par Lumumba, Mzee Laurent-Désiré Kabila jusqu’à donner de leur vie, doit demeurer permanent dans nos esprits, à l’instar de Joseph Kabila qui en a fait sa tasse de thé. Le patron de la jeunesse du PPRD a rappelé les 32 années de triste mémoire qui avaient plongé le pays dans le gouffre. Puis, la libération du pays par Mzee Laurent-Désiré Kabila et ensuite de l’avènement du président Joseph Kabila. Pour Papy Pungu, il y a lieu de saluer le programme ambitieux de Joseph Kabila qui, en dépit de quelques difficultés, produit des fruits grâce à son leadership visionnaire.

Il s’est battu bec et ongles pour que le Congo redevienne un État, à la fois, viable et fréquentable, toujours sous son leadership, entendez celui du président Joseph Kabila. Parlant de l’alternance, le président Papy Pungu revient à la charge pour dire que cela ne doit pas être un moyen pour détruire ce que nous avons acquis et a profité de l’occasion pour réaffirmer l’attachement des jeunes, sous sa férule, à Joseph Kabila dont la passion pour le Congo a eu raison en faisant d’énormes concessions.

Et comme pour mettre la cerise sur le gâteau, Papy Pungu a lancé un slogan évocateur. Désormais, tout jeune du PPRD doit s’approprier de vocables ci-après : Congo, ma passion; – PPRD, mon parti; et Joseph Kabila, mon Président. Voilà ce qui dérange les autres ! Prenant à son tour la parole, Serge Kadima, vice-président de la Ligue des jeunes, a, dans un exposé, donné le bilan et les perspectives de son parti. Il s’est attardé sur l’attitude que doivent adopter les jeunes. Ils doivent, dit-il, préserver et sécuriser les réalisations du président Joseph Kabila.

Deux autres intervenants se sont relayés. Jean Nsaka, vice-président chargé de la mobilisation et Henry-Magie wa Lifetu, vice-president chargé de la communication et médias. Le premier cité a rappelé que le PPRD n’est pas une église mais plutôt un parti politique dont l’objectif demeure la conservation du pouvoir après la conquête.

Et pour en arriver là, Jean Nsaka a exhorté ses pairs à capitaliser leurs votes au profit de candidatures alignées par le parti. Nous devons, renchéri Jean Nsaka, mobiliser dans nos entourages immédiats constitués de nos amis et membres de famille. Quant à Henry-Magie wa Lifetu, qui a planché sur l’idéologie du parti, a recommande à la jeunesse du parti à faire sienne la lutte amorcée par feu Mzee Laurent-Desire Kabila et consolidée, à ce jour, par le président Joseph Kabila.

Un autre intervenant, pas de moindre, Patrick Nkanga Bekonda, président honoraire de la Ligue des jeunes, rapporteur du bureau politique et conseiller à la Présidence de la République, a insisté sur les 4 qualités qui doivent caractériser la jeunesse du PPRD. Il a parlé de : – courage, – discipline, -intelligence, et patriotisme.

DAVID MUTEBA KADIMA