Faits Divers

Le Ministre Lumeya Dhu Maleghi couronné par l’Observatoire Africain de la Sanction Positive et Valeur de paix

Les réalisations visibles apportent toujours un acte de reconnaissance quel que soit la temps. C’est le cas du Ministre Lumeya qui, après une prestation combien importante est encouragé par les différentes organisations Africaines. Il a eu deux, trois titres en deux semaine, le ministre des Affaires Foncières. Les oeuvres de Lumeya ne passent pas inaperçues. Depuis son arrivée au Ministère des Affaires Foncières, l’élu de Kikwit a posé des actes qui touchent la population, et qui visent le redressement du secteur. En 12 mois, il a transformé ce qu’on appelait jadis « canard boiteux » en département mobilisateur des recettes. Ses réalisations lui attirent la reconnaissance de la patrie. Voilà qui justifie ces nombreux titres.

Diverses organisations lui décernent des prix et trophées. Après le prix de la Bonne Gouvernance lui décerné par la Dynamique des médias pour la paix et le Développement, le prix Entreprissimo du Meilleur Innovateur Foncier, la dernière couronne lui a été offerte cette semaine, au cours dune émouvante cérémonie, par l’Observatoire Africain de la Sanction Positive et Valeurs de Paix. Il s’agit de la « Référence Africaine ».

La palme lui a été attribuée après une enquête par des éminents professeurs venus de l’Université de Kinshasa, de l’Université Pédagogique Nationale, de l’Université Protestante du Congo pour sa compétence, ses actions menées pour transformer son ministère, son sens d’homme d’État, son esprit managérial, sa vision, son indépendance et son amour patriotique. A ce corps d’élite scientifique s’ajoute le pasteur MAS Miangu, aumônier des prisons de France venu spécialement à Kinshasa, pour assister à ce couronnement.

Cependant, l’occasion faisant les larrons, Jacques André Kabwit Muyej, le Commissaire Général de l’OASP a après étalé le lobbying social que mène l’OASP souligné que les qualités de Me Lumeya force l’admiration. Un homme qui se consacre depuis un quart de siècle à la promotion des valeurs panafricaines.

 

Il a énuméré les 24 critères du Ministre des Affaires Foncières qui ont poussé le jury le couronner. Il a cité le leadership communautaire, la générosité, la solidarité, le perfectionnisme, le sens du devoir, l’esprit de créativité, d’imagination et d’innovation, la promotion des valeurs internes, le détachement vis-à-vis du matérialisme, la bonne gouvernance, la fidélité des engagements vis-à-vis des Hommes et de Dieu, le sens de la responsabilité, la conscience professionnelle, le sens de la discipline, la crédibilité, la rigueur, la compétence, l’intégrité morale, le sens du bien commun, le sens de l’honneur, le sens de justice et d’équité, la simplicité remarquable, l’attachement à la paix et ne jamais trahir le peuple congolais.

En recevant les insignes ( Echarpe, diplôme d’honneur ) sous les applaudissements frénétiques des sympathisants et proches présents dans la salle, en présence des  plusieurs personnalités du monde politique,  scientifique et religieux, Me Lumeya n’a pas manqué de mots pour exprimer sa joie, sa fierté légitime avec son épouse Lyly Kindomba de mériter ce prix et promis de défendre ses valeurs.

 

Chrétien protestant, le Ministre des Affaires Foncières ne s’est jamais détaché de son Jésus-Christ.

Pour cela, il a rappelé que sa vision comme homme politique et homme de foi, se résument en l’attachement des valeurs de bonnes gouvernance,  de promotion de la paix, de l’État de droit, du développement du continent africain et surtout la recherche de la vérité. Il s’est engagé à soutenir cette Organisation à travers un lobbying auprès de ses collègues membres du gouvernement pour trouver solution à leurs différentes préoccupations.

 

Déjà, le Ministre de l’Energie Ingele a assuré qu’une solution sera vite trouvée au problème de la surfacturation d’électricité que subit l’hôpital Saint Joseph considéré par l’OASP comme oeuvre caritative. Ingele Ifoto a exprimé les qualités exceptionnelles du lauréat. Pour lui, c’est une grâce d’avoir un collaborateur comme Lumeya. « Il est efficace, humble, visionnaire, loyal, bref c’est un prophète par ce qu’il sait lire les événements », explique Ingele sur un ton plein d’émotions.

 

Pour sa part, Jérôme Lubamba, le directeur de cabinet adjoint a loué l’esprit managérial du Ministre Lumeya. Sa méthode de travail, sa dextérité, ses innovations mais surtout protéger les veuves et les orphelins victimes fréquentes de spoliation de leurs parcelles.

Enfin, son ami d’enfance, le pasteur Jean Pierre Mimpo a retracé le parcours de cet homme au grand cœur. Il s’est rapproché même des personnes vivant avec handicap en allant étudier dans leur école. Son leadership date de longtemps. Partout où il est passé, il a laissé les traces. « Que ça soit à l’Université de Kinshasa et à son cabinet d’avocat, il a toujours, sans argent, défendu les plus démunis ». En effet quelques personnalités présentes ont écrit des messages forts dans « le Livre d’or » de l’OASP.

 

Bien avant Lumeya, l’Observatoire Africain de la Sanction Positive et Valeur de paix avait couronné le Prophète Simon Kimbangu, le couple présidentiel Jospeh et Olive Kabila, Étienne Tshisekedi, le Cardinal Malula,  l’ancien Secrétaire Général de l’ONU Koffi Anan et même le Cardinal Malula d’heureuse mémoire.