Politique

Rdc : le Parlement convoqué en session extraordinaire

Comme annoncé par les deux présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale à la clôture de la session ordinaire de mars 2018, le vendredi 15 juin courant, les deux Chambres du Parlement sont convoquées en session extraordinaire du mercredi 20 juin au jeudi 19 juillet 2018 pour épuiser certaines matières restantes.

C’est pour la deuxième fois au cours de cette année 2018 que l’Assemblée nationale et le Sénat soient convoqués en session extraordinaire, après celle de janvier 2018.
Dans sa Décision entrée en vigueur ce mardi 19 juin 2018, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, indique que l’ordre du jour de cette session extraordinaire de juin 2018 comporte six principaux points. Notamment, l’examen et adoption de deux propositions de loi et de deux projets de loi.

Entre autres, la proposition de loi portant statut des anciens Présidents de la République élus ; le projet de loi portant statut particulier du personnel de l’enseignement supérieur et universitaire et de la recherche scientifique ; le projet de loi modifiant et complétant l’Ordonnance-loi n°011/2012 du 21 septembre 2012 instituant un nouveau tarif des droits et taxes à l’importation ; et la proposition de loi relative à la protection et à la responsabilité du défenseur des droits humains. Ce dernier texte est en cours d’examen à la commission mixte paritaire Assemblée nationale – Sénat.
Quant aux deux derniers points, ils concernent le rapport annuel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ; et le dossier relatif au remplacement de certains membres de la CENI.

Subséquemment, le Bureau de l’Assemblée nationale, dans un communiqué officiel rendu public ce même mardi 19 juin 2018 par son rapporteur, Nono Berocan, convie déjà les députés nationaux à la toute séance plénière de cette session extraordinaire de juin 2018. Laquelle sera organisée ce mercredi 20 juin 2018 à 12 heures, dans la salle des Congrès du Palais du peuple.

Un seul point est inscrit à l’ordre du jour. A savoir, le discours d’ouverture solennelle de la session extraordinaire de juin 2018 qui sera prononcée par le speaker de la Chambre basse du Parlement, Aubin Minaku Ndjalandjoko.

Lepetit Baende