Développement Divertissements

Ayant reçu la charge du gouvernement chinois : « STARTIMES » concrétise la mise en œuvre du projet d’accès à la télévision satellite

Annoncé depuis 2015 par le président chinois, Xi Jinping, lors du forum sur la coopération sino-africaine tenu à Johannesburg, en Afrique du Sud, le projet « Accès à la télévision satellite pour 10.000 villages africains » est devenu effectif en RDC depuis le samedi 2 juin 2018. Témoins privilégiés de l’événement, Bruno Tshibala, Lambert Mende … respectivement Premier ministre et ministre de la communication et médias, ainsi que l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République populaire de Chine en RDC.

Le mythique salon Congo de Pullman Grand Hôtel Kinshasa a servi de cadre à cette cérémonie solennelle. L’on a noté également la présence d’autres invités de marque, notamment quelques autorités coutumières, des villages périphériques pour ainsi donner véritablement le sens au projet. En RDC « L’accès à la télévision satellite pour 10.000 villages africains «  fait suite à un accord conclu préalablement entre les deux gouvernements, chinois et congolais.

En prélude à l’installation de 500 villages, quelques « villages pilotes » ont reçu leurs kits. Dans chaque village, il est prévu l’installation de 2 systèmes de télévision ( projecteur et numérique). Pour une large couverture, le maitre du projet a ciblé quelques lieux publics : écoles, hôpitaux, églises… Toujours dans le souci d’atteindre un grand monde, l’opérateur télévisuel « Startimes » qui a reçu mandat du gouvernement chinois, se propose, par ailleurs, de distribuer gratuitement 20 kits de terminaux de réception aux foyers disposant de téléviseurs.

L’Ambassadeur chinois a eu des justes mots pour saluer le projet qu’il qualifie de l’aventure culturelle et technologique, et ne vise qu’à améliorer le projet d’accès à la télévision numérique en le faisant bénéficier également aux villageois; à ouvrir la RDC à des nouveaux horizons en accédant au monde varié et riche de la télévision. Le satisfecit de Lambert Mende, ministre de la communication et médias. Il a exprimé les remerciements du gouvernement dont il est le porte-parole pour la matérialisation effective du projet à partir de la RDC, lequel projet tombe à pic pour réduire significativement la fracture numérique qui provoque le déséquilibre entre les villes et les villages.

À en croire, Lambert Mende, ministre de la communication et médias, le présent projet est un viaduc complémentaire d’épanouissement et d’éveil de conscience. Que la Chine soit remerciée de cette belle leçon d’altruisme! Aux populations bénéficiaires, le ministre de tutelle  recommande d’en faire usage responsable. Ceci explique cela, « Startimes » a procédé par la remise des postes téléviseurs et autres accessoires aux autorités coutumières et bourgmestres de communes « suburbaines ». La visite des stands d’exposition a sanctionné la fin de la cérémonie.

DAVID MUTEBA KADIMA