Divertissements Jeunesse et Education

Carnet Rose : Jaynet et Joseph Kabila fêtés par les leurs

4 juin, une date qui, depuis l’avènement de Joseph Kabila au pouvoir, en janvier 2001, fait tache d’huile en République démocratique du Congo. Elle vient, cette date, à l’unanimité de jeunes de la Majorité Présidentielle, retenue celle de la Jeunesse de la Majorité Présidentielle. (Ndlr : autrefois, la date du 14 octobre était imposée et l’on devrait subir l’imposition). Les Congolais, Kabilistes et autres citoyens doublés de patriotisme et épris de bon sens ne cessent de témoigner leur sympathie à leur leader Joseph Kabila, par ricochet  à sa soeur jumelle, honorable Jaynet Kabila.

En ce jour du  4 juin 2018, qui rappelle l’anniversaire de naissance des jumeaux Kabila, le PPRD, parti dont Joseph Kabila est, à la fois, Initiateur et président national, comme autres partis de la Majorité présidentiel (MP) ont honoré Joseph et Jaynet Kabila. Des fêtes ont été organisées à Kinshasa comme à l’arrière-pays. Le siège du PPRD à Gombe à revêtu de sa plus belle robe.

Dans une ambiance festive, les cadres et militants de ce grand parti se sont spontanément invités à la fête. L’agrémentation a été assurée par Tshala Muana « Mamu nationale » et son groupe. Elle a été relayée par Gigodo, l’animateur « national » du PPRD.  Après le mot de circonstance du Secrétaire Permanent intérimaire, Ferdinand Kambere, des témoignages ont entrecoupés la fête. Honorable Béatrice Lomeya, secrétaire permanente adjointe du PPRD, a remonté le temps. Elle a rappelé les circonstances qui avaient prévalues à Sun-City, en Afrique du Sud. Là, les « vieux » voulaient faire la table rase en contestant l’autorité de Joseph Kabila. Nous, en tant que femmes, présentes à Sun-City, avions réitéré sans ménagement la confiance à Joseph Kabila, et depuis notre « complice » est scellée. C’est son combat pour la paix et l’unité qui a déterminé notre choix.

Il sied de noter également son engagement à conduire le pays aux élections comme par le passé. Un autre adjoint de Shadary, Willy Bakonga, a livré sa part de témoignage. Joseph Kabila, non seulement il se rapproche de son peuple, il place l’homme au centre de ses préoccupations. Les tracasseries d’autres fois sont presque bannies. Le comportement en potentat n’est devenu qu’un souvenir de triste mémoire, a renchéri Willy Bakonga.

Un autre témoignage percutant, c’est celui de Ismaïl Tutuemoto, un des compagnons de Mzee Laurent-Désiré Kabila. Le 4 juin 1971, ce jour-là à Wimbi-Dira, alors que ce coin du territoire national était en proie aux attaques des adversaires, Mzee Laurent-Désiré Kabila intimera ordre de les repousser. Lui-même étant concentré à la santé de son épouse, Maman Sifa, qui se tordait de douleurs d’enfantement. Il était 11h45′ quand Jaynet est sortie des entrailles de sa mère. Personne ne s’attendait à la venue d’un autre bébé. Voilà qu’à 12h15′, un autre bébé sort, Joseph. Des cris de joie ont fusé de partout pour accueillir ces jumeaux, des enfants exceptionnels ! L’ambiance festive s’est poursuivie jusque tard dans la nuit.

Le champagne et le gâteau d’anniversaire ont fait la joie et le bonheur des convives. On ne saurait clore cet article sans souhaiter, des vives voix, joyeux anniversaire à Jaynet et Joseph Kabila !

DAVID MUTEBA KADIMA