Economie

Il est possible que Lubumbashi capitale du cuivre devienne capitale numérique ( Jean Claude Masangu)

Son intervention a figuré parmi celles jugées brillantes par les participants de la 3e édition du forum Katanga Business Meeting ( KBM), tenue  du 24 au 26 mai dernier, à Loano City. Lui c’est l’ancien gouverneur de la Banque Centrale, Jean Claude Masangu. Ce digne fils du Katanga, lance une thématique qui fera de la RDC un grand pays à l’ horizon 2030-2035. Il s’agit de : <<transformer Lubumbashi, capitale du cuivre  en capitale du numérique >>.

Si dorénavant la Chine et certains pays se trouvent sur la liste des grands pays industriels, il est possible que la RDC soit classée dans les prochains jours. Pour arriver à ce résultat escompté, cependant Jean Claude Masangu pense que la RDC devrait capitaliser ces trois minerais stratégiques. Ces trois minerais sont: le cobalt, le coltan ainsi que le lithium.

A en croire ce gouverneur honoraire, cette proposition non seulement faire booster l’économie congolaise. Mais aussi fera la RDC une grande puissance industrielle dans le commerce international. Car,  ces trois matières servent à fabriquer tout ce qui est électronique. Tels que, les  batteries des véhicules, les téléphones portables, etc.

 » Le Katanga c’est le poumon économique du Congo, Lubumbashi a toujours été appelé la capitale du cuivre. Parce que, nous sommes les premiers producteurs du cuivre. Certes, avec les minerais stratégiques, cobalt, coltan et lithium, nous avons l’ opportunité de bâtir une grande industrie numérique au tour de ces minerais au-delà du cuivre. », dixit Jean Claude Masangu.

Par ailleurs, Jean Claude Masangu s’est avant tout penché sur l’aspect pédagogique. Car, rien ne pourra se faire sans l’implication des ressources humains. C’est ainsi bon nombre de personnes doivent durant un long moment  être formées, enfin que le Congo soit dotées d’experts incontestable.

Béni Kinkela.