Monde Politique

Libre opinion… l’immixtion de LOURENÇO, un dérangement qui ne dit pas son nom!

Où était-il, Lourenço, le nouveau président d’Angola, pendant tout les temps qu’Eduardo Dos Santos était indécrottablement au pouvoir ? Aujourd’hui, il veut se substituer en donneur de leçons. La RDC, pays souverain, elle ne doit pas recevoir des leçons de qui que ce soit.

Pourquoi le président angolais, Lourenço, n’as pas fait allusion à la politique interne du Burundi, Rwanda, Tchad… pour ne citer que ceux-là? La France, bref la communauté internationale, pourquoi ne s’intéresse pas à ce qui se passe en Syrie? Aujourd’hui, la République Centrafricaine est en pleine instabilité. Peut-on aujourd’hui attribuer les responsabilités et nommer les « commanditaires » ? La RDC aujourd’hui, victime de son hospitalité, en 1994, la communauté internationale exige au Zaïre d’ouvrir le « couloir humanitaire » pour recevoir sur son territoire les Rwandais en fuite! Depuis, le pays de Kimbangu est à la fois menacé et convoité.

Pour comprendre à quel jeu joue, le président français, Emmanuel Macron, il faut analyser la manière dont ce dernier soutient avec la dernière énergie la candidature du Rwanda à l’OIF. Ne serait-ce pas là une façon de « compenser » le génocide de 1994 et de « récompenser » le Rwanda? La Libye aujourd’hui à « feu » et à « sang »! Des noms ont été cités. Nulle part, l’on a vu le nom du président rd-congolais, Joseph Kabila. Pourquoi un tel acharnement au Congo? C’en est de trop! Ils prétendent parler, disons plutôt, se soucier de la RDC sans l’associer aux différents forums. L’on y reviendra avec force et détails.

DAVID MUTEBA KADIMA