Politique

RDC: Enfin, ACO ira aux élections sans regroupement politique

Pendant que bon nombre de partis politiques et  formations politiques se regroupent  avec les autres pour affronter le seuil, l’Avenir du congo de Patrick Bologna préfère d’aller seul aux élections. 

Au cours d’un point de presse, tenu ce vendredi 24 mars, le Président de l’ Avenir du congo ( ACO), l’honorable député Patrick Bologna, a donné la position officielle de son parti compte tenu des questions d’actualité qui ont défrayé la chronique ces dernières jours. Parmi lesquelles, les coalitions entre les partis politiques; et la mise en œuvre des mesures de décrispation politique, à laquelle le CNSA détermine à résoudre les  problèmes de dédoublement des partis politiques.

Cependant, l’ ACO de l’honorable Bologna ne se laisse en aucun cas emporter par la peur d’affronter le seuil fixé par la nouvelle loi électorale. Les hommes de Bologna, ont renouvelé leur attachement au Président Joseph Kabila ainsi que la Majorité présidentielle. C’est ainsi qu’ils ont  décidé  d’unir leur force, de mettre en commun toutes leurs ressources politiques et stratégiques devant les impératifs électoraux, afin de remporter plusieurs sièges. Raison pour laquelle, l’ACO alignera ses candidats au niveau provincial que national.

« L’ACO reste toujours membre de la Majorité Présidentielle. Et,  ira aux élections seul comme parti politique, tout en soutenant le chef de l’État Joseph Kabila », a déclaré Patrick Bologna.

« Nous allons aligner les candidats à tous les niveaux, nous avons des candidats, mais nos portes sont ouvertes pour tous ceux qui veulent être candidats », dixit Patrick Bologna.

Quant à la mesure prise par le CNSA sur la question de mettre fin au dédoublement de l’ACO, Patrick Bologna dit : « Nous étions en réunion avec le CNSA et nous lui reservons la primeur sur ce que nous avons discuté. Bientôt, il y aura une déclaration finale qui va arranger tout le monde ».

 

Béni Kinkela.