Politique

Ville morte : la NOGEC constate l’ echec  et félicite la population d’avoir boycotté l’appel

Dans une déclaration, publiée ce vendredi 09 mars, le président de la Nouvelle génération pour l’émergence du congo, Me Constant Mutamba, a  félicité la population congolaise en général et de Kinshasa en particulier, pour avoir manifesté son refus à la ville morte de ce vendredi 09 mars.

 

DECLARATION CITOYENNE DE LA NOGEC DU VENDREDI, 09 MARS 2018.

 

Echec de la journée « ville morte » : La NOGEC dénonce une piètre distraction dorénavant boudée par la population.

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) vient de faire le constat ce vendredi 09 mars 2018 à 12 heures précises, que l’appel du Collectif des Mouvements Citoyens de la RDC auquel se sont joints notamment le Comité Laïc de Coordination (CLC) de l’Eglise Catholique de Kinshasa et quelques partis politiques de même obédience, a été boudé par toute la population kinoise en particulier et le peuple congolais dans sa grande diversité en général.

La NOGEC considère que par ce geste, le peuple a choisi une seule voie, celle d’aller vers des élections démocratiques attendues par tous.

 

La NOGEC réitère son appel à des élections paisibles « Maponami Na Kimya » afin de permettre l’éclosion d’une alternance pacifique et durable en République Démocratique du Congo.

 

Fait à Kinshasa, le 09 mars 2018.

 

Pour la NOGEC,

Me Constant MUTAMBA TUNGUNGA

PRESIDENT NATIONAL.