Economie

FPI: Patrice Kitebi met en place une cellule de gestion des talents permettant d’ accompagner la croissance de l’entreprise

De plus en plus félicité par le conseil d’administration et les agents, Patrice Kitebi, directeur général du Fonds de promotion de l’industrie -FPI-, se repositionne du jour au lendemain dans le hit des meilleurs mandataires publics congolais. Ce dernier, avec l’ entente profonde de son personnel, viennent de mettre en place une nouvelle cellule de gestion des talents, notamment en alimentant un vivier de leaders pour « rendre justice et surtout privilégier la méritocratie ».

Partout qu’il passe, il a toujours laissé derrière lui des bonnes empreintes  et jouissant d’une notoriété sociale incontestable. Un constat partagé par 80% des congolais que nous avons interrogés.  Lui, c’est le directeur général du Fonds de promotion de l’industrie, M. Patrice Kitebi.

Les actions de Kitebi,  ont non seulement revêtu une forme de « guerre » contre les contrevenants observés pendant plusieurs années au sein du FPI, tels que la corruption, les retro-commissions, les projets fictifs, mais aussi contre  le tribalisme,  et le  surtout le  favoritisme qui partagent une authentiquement dialectique avec l’ordonnance Loi portant éthique et bonne conduite de l’agent Public de l’Etat. Car, Avec Kitebi le temps du laxisme et de l’impunité est déjà révolu.

Afin d’élaborer une stratégie efficace contre la corruption et fraudes au sein du FPI, un atelier s’était  tenu au lendemain de la  nouvelle structure dirigeante du FPI. C’est dans cet atelier, que les participants ont mis fin au  corporatisme et le clientélisme.

Béni Kinkela.