Faits Divers

La délocalisation du marché central de Bandundu vers son nouveau site suscite le débat dans la communauté.

Les vendeurs au marché central de Bandundu s’insurgent vivement contre la décision de la mairie de ladite ville à délocaliser le marché de Bandundu vers son nouveau site situé au quartier Malebo à 3 km du centre-ville.

Parmi les raisons évoquées par ces derniers, ils attellent plus sur la question de la distance, car selon eux, la plupart de vendeurs résident à proximité du marché qui est en voie de délocalisation.

« Nous n’allons pas partir là-bas. C’est trop loin. Que ceux qui habitent Malebo, puissent s’en servir et nous allons rester ici. Quelle est cette ville qui n’a qu’un seul marché ? Ils nous chassent pour faire quoi avec cet espace qui restera vide ? Se distribuer des parcelles ? Là, ça ne va pas marcher. Telle est la Protestation de vendeurs ».

Ils ajoutent que la somme, leur imposée par la mairie pour l’occupation des étales est très exorbitante ce qui ne leur facilite pas la tâche surtout avec la situation économique actuelle.

En ces jours au marché central un seul slogan est sur les lèvres de tout vendeur notamment « marché Malébo pour ceux de Malebo et celui du centre-ville pour nous qui habitons le centre-ville. »

Selon les informations à notre possession, cette décision de la mairie relative à la délocalisation de ce marché central vers son nouveau site, donne un préavis de 2 mois à chaque vendeur de libérer l’espace. Donc, jusqu’au mois de mars. Affaire à suivre…

Rolly mukiaka