Jeunesse et Education

Nord-Kivu: les élèves exigent la libération de leur condisciple enlevé depuis le 22 janvier

Les activités scolaires sont restées paralyser depuis  jeudi 25 janvier dans la  ville de Goma. C’est  suite à la manifestation organisée par les élèves de l’Institut Majengo en accord avec des élèves venant des autres instituts scolaires de la ville de Goma.

Selon une source, ces écoliers n’ exigent que la libération  de leur condisciple, Joël Mutaka. Ce dernier, est au niveau  terminal au sein de l’Institut Majengo.

Il a été enlevé  depuis le 22 janvier pendant qu’il se dirigeait à l’école pour passer ses examens du premier semestre. Et, à l’heure où cet article est rédigé, il est toujours porté disparu.

C’est  ainsi que  ses collègues demandent l’ouverture d’une enquête pour enlèvement soit ouverte, afin que leur collègue soit trouvé.

La rédaction