Politique

Concert de casseroles et sifflet de l’Eglise catholique. Les Congolais Debout ont répondu favorablement

La population congolaise en général et de Kinshasa en particulier,  se solidarise de plus en plus avec  l’ opération, « Trompette de Jéricho », lancée par  Sindika Dokolo, initiateur de ce mouvement citoyen. Hier jeudi 25 janvier, des cloches des paroisses, Klaxons, vuvuzela, sifflets, ont  été entendus, comme à l’accoutumée, dans la ville de Kinshasa. 

C’est pratiquement vers des heures véspérales, que la population congolaise a répondu de manière favorable et positive à l’opération « Trompette de Jéricho », ce jeudi 25 janvier. Cette opération lancée par Sindika Dokolo et soutenue par  l’église catholique, est un rendez-vous hebdomadaire auquel, la population exprime via des casseroles, Vuvuzela et sifflets sa colère ainsi que son ras-le-bol contre les politiques comiques qui ne cessent de tripatouiller l’esprit et la lettre de l’accord de Saint Sylvestre.

Entre 21 heures 00 et 21 heures 15′,  les bruit des sifflets, des casseroles, Vuvuzela et des cloches retentissaient dans plusieurs communes de la capitale, notamment Bandal ( St Michel), Matete, Selembao, N’djili, Masina, etc.  Un vacarme qui symbolise l’exaspération de ses pauvres contribuables congolais  qui ne veulent rien que de l’ alternance démocratique.

Pour rappel, Ce depuis novembre de l’année dernière que la  » Trompette de Jéricho », ait été lancée par le compatriote Sindika Dokolo. cette opération consiste à dénoncer ceux qui veulent remettre la dictature au goût du jour.