Non classé

UNE FOIS DE PLUS L’HOMME DE DIEU GEORGES-WEBER BATOA INVITE LES CROYANTS À TOUT REGARDER SOUS L’UNIQUE ANGLE DE LA PAROLE DE DIEU

Kin24 publie ici in extenso sa réponse aux préoccupations exprimée par sœur en Christ sur les réseaux sociaux. Très pertinent et instructif.

 

Ma bien aimée Sœur dans le Seigneur,

 

Une fois de plus, je vous dis ceci dans le Nom du Seigneur, avec amour, affection et désir ardent de vous apporter de la Lumière afin que vous ayez la bonne position à l’égard des affaires du pays, comme il sied à une bonne chrétienne, soucieuse du bonheur du peuple et de la nation.

 

Vous qui êtes des croyants, n’agissez pas comme les païens; laissez-les cultiver la haine et la colère politique à cause des difficultés et de la souffrance de la vie! Eux espèrent se réveiller un matin et voir, comme par magie et sans travailler en abondance et avec rigueur, un pays où tout va bien, un pays bâti et développé comment en Occident et où on ramasse facilement de l’argent pour jouir du sexe à volonté, où l’on se procure facilement de belles voitures, de belles maisons, de beaux vêtements, où l’on trouve facilement de la nourriture gratuite à manger et à jeter par la suite, de la boisson enivrante, de la musique la plus licencieuse et des dances les plus obscènes au possible. Chacun faisant comme bon lui semble, suivant la loi d’Epicure!

 

Telles sont les aspirations de la grande majorité des Congolais, dans une damnation des âmes. Faute de cela, ils sont tous fâchés contre le Chef de l’Etat, le roi que Dieu a mis à la tête du pays, ils le maudissent et le couvrent d’injures de toutes sortes. Ils maudissent même Dieu et acceptent d’aller en enfer tellement ils considèrent leurs souffrances sur terre comme excessives.

 

Les soi-disants chrétiens font de même et pire que cela. Ils lisent la Parole charnellement, mais considérant de même leurs souffrances comme excessives, les mesurant avec la même mesure que les païens, ils refusent d’en chercher la cause dans les Saintes Ecritures, ils préfèrent les analyses intellectualistes et profondément charnelles de la situation, frustrés et indignés sont-ils des difficultés qui les embarrassent au quotidien.

 

Orgueilleux, ils méprisent et maudissent l’autorité établie, refusant d’admettre que la Parole de Dieu n’autorise nullement cela. Pendant ce temps, ils ont dans le cœur, les mêmes aspirations de la jouissance du monde exactement comme les païens, étant enseignés par leurs faux prédicateurs qu’ils doivent jouir de la vie car « l’or et l’argent appartiennent à leur Père céleste ». Oui, mais ils faut se conformer strictement à Sa Parole pour y arriver.

 

Ils ne savent pas intellectuels, théologiens, idolâtres, orgueilleux, ces maudits (Psaumes 119: 21), que l’Occident, leur Ciel où se trouvent leurs idoles, leurs dieux et leurs maîtres, a dû se soumettre, des siècles durant, à la Parole de Dieu pour sortir des travers beaucoup plus difficiles et  plus complexes, en plus des rigueurs des saisons (hiver, automne), que tout ce que nous connaissons ici en RDC et en Afrique.

 

Les croyants de l’Occident, eux ont dû rechercher l’intelligence, la sagesse, la grâce et la miséricorde divine à la lumière de la même Bible que nous tenons en main aujourd’hui, en vue d’accéder à la paix, au succès et au développement, expression de la bénédiction divine. Deutéronome 28: 1-14. Leurs savants, érudits, chercheurs, moines et prédicateurs ont sondé la Parole de Dieu, prié et jeûné, dans des monastères, des châteaux isolés, des grottes et des forêts, jusqu’à ce mort s’en suivent. Beaucoup des croyants ont donné de leurs vies en martyr pour la cause de la Parole de Dieu afin que la vérité triomphe. Ils ont lutté contre et vaincu les abominations et idolâtrie. D’où les concepts du « Roi Soelil pour Louis XIV en France », du « puritanisme » en Angleterre, du « méthodisme » et de la « prestation de serment main posée sur la Bible » aux États-Unis d’Amérique! Ce n’était pas gratuit ça! C’est à force de peines, d’épreuves et de sacrifices, le tout avec une attitude pieuse mais ardente, l’amour actif et agissant, dictée par les enseignements de Christ et la Parole de Dieu. Rien que ça!

 

Ici on fait croire que c’est par un tour de baguette magique et par des prières sans amour ni humilité de coeur, qu’on va y arriver. Sinon, c’est la faute à Kabila! Et la bile de la haine éclate, empoisonne toute la pensée et toute la langue. Ça ne fait pas du tout sérieux et c’est très indigne.

 

Et Dieu du Ciel, sachant vous ne suivez pas les prescrits de Sa Parole par rapport à la situation précise de votre pays, que pensez-vous qu’Il va penser de vous et de vos prières de haineux, d’insulteurs et d’insoumis?  Non, vraiment… seule Sa grâce infinie vous fait vivre. Jude 1: 16, « Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt. »

 

Mais à vous, les vrais croyants, ne faites pas comme les païens, ces méchants à souhait, comme Caïn, non plus comme ces soi-disants croyants qui citent le nom de Dieu en vain; ils vont à l’église, ils prient, mais ils n’entrent pas en profondeur de la Parole de Dieu pour acquérir de l’intelligence et de la sagesse divines. Ils cherchent le bonheur matériel par une fausse apparence de la piété et une foi superficielle. Ça fait honte.

 

Mais à vous, les vrais croyants, que vous dit la Parole de Votre Père Céleste dans pareilles circonstances? Voici:

 

1) En des temps comme-ceux-ci, l’homme sage se tait; car ces temps sont mauvais. Amos 5: 13. Lisez tout ce chapitre 13 d’Amos (1-27), vous y trouverez la sagesse divine pour la situation de notre pays.

 

2) Le pays est sous le coup de la malédiction engendrée par l’idolâtrie et les abominations anciennes et actuelles, Deutéronome 18: 9-14. Ainsi que du fait de l’humiliation portée par un ancien Chef de l’Etat (roi) du pays, Mobutu, au peuple élu de Dieu, Israël, à la surface du monde, à la tribune des Nations-Unies le 4 octobre 1973, en prenant position en faveur des ennemis d’Israël qui sont devant Dieu des impies. De ce fait le pays est humilié devant la face du monde entier. Nombres 24: 9b. Et qu’est-ce que l’idolâtrie et les abominations? La sorcellerie de famille, la magie, les incantations, l’invocation des morts, la consultation des féticheurs et marabouts et surtout les sacrifices humains des membres de famille et de l’entourage. Cette dernière pratique      est un fléau des ténèbres en vogue dans ce pays, auprès des adorateurs de « mamon » surtout, dans les milieux politiques, des commerçants, des chercheurs des matières précieuses et autres. Tant qu’on y est, on s’en sortira jamais. Alors jamais. Je l’affirme sur base de la Parole de Dieu. Les politiciens concernés auront beau me haïr (Jean 15: 18), par rapport à cette dénonciation (Ephesiens 5: 11), ça ne changera rien à la chose, mais la vérité finira tôt ou tard par triompher.

 

3) Tous les malheurs, les échecs, les troubles et les mésententes qui arrivent au pays sont précisément les fruits de cette malédiction. Cela est juste et conforme à la propre Parole de Dieu. Deutéronome 28: 15-68.

 

4) Nulle part la Bible recommande ou encourage les chrétiens à la révolte, à la rébellion ou à l’opposition. Au contraire, elle recommande « l’obéissance et la soumission aux autorités supérieures et déclare que toute opposition à l’autorité établie est une résistance à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes », Romains 13: 1-5. Ensuite: « Rappelle-leur d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêts à toute bonne oeuvre, de ne mesure de personne, d’être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes », Tite 3: 1-2.

 

5) Au lieu donc de s’emporter, de se frustrer inutilement, de haïr et d’insulter, il faut plutôt méditer sur le pourquoi des situations au moyen de la Parole du Seigneur. On aura ainsi la paix, la sérénité et l’attitude juste à l’égard de toutes ces choses. On sera béni et on sera utile à quelque chose pour son pays et pour la gloire de Dieu.

 

Tout le reste c’est de l’agitation sous le soleil, de la vanité et poursuite de vent; et on fini par aboutir à des douleurs interminables pour soi, dont on aurait pu s’épargner.

 

Les autorités qui agissent mal? Eh bien! Comme les pasteurs et les parents qui agissent mal à l’égard de leurs devoirs vis-à-vis de leurs fidèles et de leurs enfants, qui a le droit de sévir contre eux? Personne. Dieu s’en occupera en Son temps. Et nul n’échappera à la sanction du Juste Juge. Mais là ce n’est pas votre problème. A cet égard, que chaque s’occupe plutôt de ses propres devoirs et de sa propre conduite à l’égard de Dieu, de son prochain, de sa famille et de sa nation, tout cela au regard des prescrits des Saintes Ecritures. Et ce sera juste!

 

Que Dieu vous fasse grâce et miséricorde.

 

Georges-Weber BATOA.